Comment trouver le stage en entreprise idéal ? La Loire-Atlantique a sa plateforme dédiée !

28 juin 2018 à 3h16 par Dolorès CHARLES

Retour sur la mise en place de la plateforme web, stage3e-loire-atlantique.fr qui a proposé près de 4.000 offres de stage aux collégiens de 3ème de Loire-Atlantique l'an dernier. Un site pour les aider à dénicher le stage de leur choix.

HIT WEST
Crédit: stage3e.loire-atlantique.fr

Le BAC fini, place au Brevet des Collèges aujourd’hui et demain pour plus de 50.000 élèves de l’Académie de Nantes. Avant de passer les épreuves de Français ce matin ou de Maths cet après-midi, certains élèves de 4ème se préoccupent déjà de choisir un stage pour l’an prochain. Le stage en entreprise est obligatoire pour les collégiens de 3ème. Seulement parfois, faute de connaitre un tel ou un tel, difficile de décrocher une place, même pour trois jours. Alors pour aider les jeunes, le Département de Loire-Atlantique, en partenariat avec Nantes Métropole et l’Académie notamment, a mis en place il y a un an une plateforme web, stage3e-loire-atlantique.fr qui a proposé près de 4 000 offres de stage.

De quoi satisfaire toutes les envies, selon Christine Orain, vice-présidente à l’éducation et à la politique éducative au conseil départemental. Elle est avec Cécile Dauguet.

Écouter le podcast

"Alors les offres de stage sont déposées par tous ceux qui sont susceptibles d’accueillir un stagiaire de 3ème. Ca peut être des entreprises, des artisans, des collectivités territoriales, des collectivités locales, des mairies,… tous ceux qui peuvent recevoir des jeunes pendant et 8 jours et qui peuvent leur montrer un métier. C’est-à-dire comment pendant la période de stage on aide les jeunes à avoir un regard positif sur le monde du travail. Et leur permettre ainsi de mieux s’orienter dans la poursuite de leurs études."

L'autre avantage, l'anonymat de la demande

Écouter le podcast

"Des jeunes qui n’oseraient pas frapper à certaines portes d’entreprise ou services, se disent je vais tenter, puisque les offres sont consultables en ligne. Le jeune peut déposer un cv, accompagné d’une lettre de motivation. Ces demandes sont anonymisées, il n’y a pas de discrimination possible. Par facilité ou par peur de l’inconnu on va frapper à l’entreprise qui est à côté de chez soi. Alors qu’on a un département qui a des transports, bien maillés sur le territoire. Ca permet au jeune d’aller un peu plus loin que chez lui, ça peut permettre aussi une autonomie, et une émancipation du jeune."

Le "jeune" doit être curieux pour découvrir d'autres métiers" 

De quoi satisfaire les désirs de chacun, à condition d’être un peu curieux, selon Christine Orain, vice-présidente à l’éducation et à la politique éducative au conseil départemental de Loire Atlantique, interrogée par Cécile Dauguet.

Écouter le podcast

"On s’est aperçu que certaines offres de stage restaient sans réponse, parce que les jeunes avaient une représentation de certains métiers qui faisait qu’ils ne postulaient pas. L’idée est venue de se dire que ce stage de 3ème pour qu’il soit intéressant et productif, c’est bien qu’il puisse le préparer, commencer à avoir un regard plus précis sur les entreprises et sur les métiers qui sont proposés. Il y a plein aujourd’hui de nouveaux métiers que les jeunes boudent, sans savoir ce qu’il y a derrière. C’est donc comment on met les entreprises et les jeunes en lien, pour qu’ils se disent, tiens pourquoi ne pas aller passer une semaine dans cette entreprise, dont le métier m’est inconnu mais me semble intéressant."

Une belle vitrine aussi pour les employeurs

C'est aussi une opportunité pour les entreprises de miser sur l’avenir, selon Christine Orain, au micro de Cécile Dauguet.

Écouter le podcast

"Moi j’ai envie de dire à tous les entrepreneurs du département, vous avez plein de métiers intéressants. Il faut absolument que demain, si vous voulez que les recrutements soient plus aisés et que vous puissiez trouver des personnes en adéquation avec le métier que vous proposez, il faut faire découvrir vos métiers. Et le stage de 3ème ça permet une découverte des métiers parmi les jeunes. Même si on peut considérer que c’est un petit peu lourd le suivi pendant les jours où il y a un stagiaire. Sachez que vous travaillez pour l’avenir, celui du jeune mais aussi l’avenir de votre entreprise."

Le site délivre aussi des conseils aux parents, qui doivent lâcher un peu la bride et permettre à leurs petits devenus grands… de devenir autonome dans ses choix et dans sa vie ! Plus facile à dire qu’à faire !)