Cliché emblématique du conflit du Joint français à Saint Brieuc

11 mars 2021 à 5h40 - Modifié : 11 mars 2021 à 6h09 par Mathieu LOPINOT

HIT WEST

L'ouvrier de la photo emblématique du conflit du Joint français est décédé.

Cliché en noir et blanc, pris à Saint-Brieuc le 6 avril 1972 lors du mouvement social à l’usine du Joint français. Usine qui fabriquait des joints pour les voitures et les avions. Les ouvriers découvrent qu’à Bezons, près de Paris, pour les mêmes gestes, le même travail, les ouvriers du Joint Français sont payés 25 à 30 % plus chers qu’eux. Ils se sentent humiliés. et se mettent en grève illimitée. Ils réclament une hausse de 70 centimes de l’heure. la direction leur en propose 19 ! Les ouvriers bossaient à cette époque 47 h par semaine 


Cette photo symbolique avait fait le tour du monde à l’époque. On voit un manifestant attraper au col un CRS. Autour d’eux, des greviste et d’autres crs. Ce qui est marquant sur cette photo c’est le regard de l’ouvrier. Malgré sa posture : ses poings serrent le col du veston du crs, ce n’est pas la violence qui ressort de cette photo mais la colère, le désarroi et surtout, l’air convaincu et déterminé de cet homme. En plus, les autres ouvriers autour sont spectateurs de cette scène, ils observent eux aussi, il n’y a pas de mouvement de foule ou d’encouragement. Le seul acteur de cette scène est l’ouvrier.







Tous sont à 3 semaines de grève. A ce moment-là, les ouvriers retiennent les trois directeurs de l’entreprise dans des bureaux de l’usine, mai 68 n’est si loin. Et le lendemain, après une nuit de séquestration, les crs interviennent pour tenter de libérer les patrons.


Cette photo a fait le tour du monde parce que cet ouvrier, au moment de l’intervention des gardes mobiles, reconnait le crs. Les 2 hommes sont amis dans la vie. L’ouvrier, c’est Guy. Le crs, sous son casque, c’est Jean-Yvon. Les 3 hommes étaient ensemble sur les bancs du lycée.


Et au moment de cette photo, Guy, fatigué d’une nuit blanche à boire du café en retenant son patron, s’approche de Jean-Yvon, l’attrape au col, et lui répète, 'Vas-y tape moi dessus pendant que tu y es.'
L’histoire de ce cliché, c’est le photographe, Jacques Gourmelen, journaliste à Ouest-France qui la raconte


Photo prise il y a bientôt 50 ans.


On vient d'apprendre, ce mardi 9 mars 2020, le décès de Guy, l’ouvrier, il avait 73 ans. Jean-Yvon, son ami lui est décédé il y a quelques années déjà.


Une très belle photo qui retrace toute une histoire de lutte ouvrière quelques années seulement après mai 68. Photo que l'on retrouve aussi dans certains livres d’histoire !