CHU Brest : diagnostiquer la trisomie 21 avec une simple prise de sang

18 février 2016 à 18h16 par La rédaction

HIT WEST
C’est une première médicale, et elle est bretonne. A Brest, le CHU teste depuis plusieurs mois un nouveau moyen de diagnostiquer la trisomie 21. Avec 60.000 Français concernés, la trisomie 21 est aujourd’hui la première cause de handicap mental. Une maladie qui est pour le moment diagnostiquée grâce à l’amniocentèse, jugée à risque pour le fœtus. A Brest, une simple prise de sang suffit désormais à diagnostiquer la maladie. Une petite révolution pour le Pr Claude Ferec, au micro de Benjamin Morin.
Depuis janvier et rien qu’au CHU de Brest, une 20aine de femmes enceintes ont déjà bénéficié de cette méthode de diagnostique non invasive.