Christelle Morançais veut réquisitionner les grévistes

11 décembre 2019 à 4h00 par Dolorès CHARLES

C'est le jour de dévoilement de la réforme des retraites. Hier la présidente LR des Pays de la Loire s'est prononcée pour la réquisition des grévistes.

HIT WEST
Crédit: Hit West (archives)

C’est reparti pour une nouvelle journée de mobilisation demain jeudi, partout en France et chez nous, alors que le Premier Ministre Edouard Philippe doit détailler et expliquer sa réforme du système de retraites à la mi-journée, et ce soir au 20H de TF1. Hier pour la deuxième journée d’action, il y avait moins de monde comparé à jeudi dernier : de 10 à 15 000 personnes dans les rues de Nantes, 5 000 à Saint-Nazaire, 3 500 à Angers, un millier à La Roche-sur-Yon, 500 à Saumur et Ancenis, et plus de 300 à Cholet ou Châteaubriant. A Angers, trois jeunes ont été interpellés devant le lycée Chevrollier après des feux de poubelles. Et les 3 500 manifestants ont demandé leur libération. Libérés en soirée, ils feront l’objet d’un rappel à la loi.

En Bretagne, les manifestants étaient 7 000 à Rennes, 5 000 à Brest et Lorient, 2 000 à Quimper, un millier à Vannes et Morlaix, 600 à Quimperlé, 300 à Carhaix. Aujourd’hui encore les transports ferroviaires comme les écoles sont les plus impactés par le mouvement : pas de classe, ni de périscolaire … les parents doivent s’organiser. Aujourd’hui la Ville de Nantes n’est pas en mesure d’assurer le service d’accueil. Ni garderie ni TAP à Angers, mais l’école maternelle Aldo-Ferraro sera finalement ouverte.

Du mieux à la SNCF

Comptez comme hier 3 allers-retours TGV entre Rennes et Paris, 1 Quimper/Paris et 1 Brest/Paris. C’est mieux en termes de TER avec 96 trains au total aujourd’hui en Bretagne… et 51 cars également. Dans la région Pays de la Loire comptez en moyenne 2 circulations TER (train ou car) sur 5, et toujours 1 TGV sur 4 et aucun trafic sur les lignes Intercités nantes – Bordeaux et Nantes – Lyon.

Christelle Morançais s'est prononcée hier "pour la réquisition de grévistes". Pour la Présidente de Région LR, il faut « en finir avec la logique du blocage qui prévaut en France ». Elle suggère que la loi consacre deux principes nouveaux : la garantie d’un tiers du trafic ferroviaire assuré et que les grèves dans les transports publics soient interdites les jours de grands départs : veille des vacances scolaires et jours fériés.

La pression de la rue

En attendant la rue met la pression, cortèges annoncés demain jeudi par les syndicats : à Nantes 10H Rdv parking du Zénith avec meeting et manifestation à suivre, à Saint-Nazaire, 10H00 sous la base sous-marine, à Ancenis, 11H, Rond-point Espace 23 sur la RD 723, et à Châteaubriant. A Angers, la manifestation est fixée à 14 h 30, place Leclerc.

La raffinerie de Donges est repassée en grève reconductible de 24 heures ce mardi, et les salariés décideront aujourd'hui de la poursuite ou non du mouvement.