Bretagne

Chaleur : La végétation souffre aussi…

23 juillet 2019 à 13h53 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Hit West

Difficile de pallier le manque d’eau et certaines plantes et arbustes commencent à montrer des signes de fatigue. Dans les parcs et les jardins, on s’adapte comme on peut. Conseils.

Une fois n’est pas coutume, la pluie se fait sérieusement attendre dans l’ouest de la France. Seulement 1,2 petits millimètres sont tombés sur Angers depuis le début du mois de juillet (contre 40 mm en juillet 2018), 1,6 mm à Nantes, 2,4 mm à Saint-Brieuc, 3,6 mm à La Roche-sur-Yon… Trop peu pour les plantes et les arbres qui commencent à souffrir de cette sècheresse estivale. Dans les jardins, chacun fait ce qu’il peut pour maintenir un semblant de fraîcheur indispensable à la vie végétale… Mais c’est de plus en plus difficile ! Dans les communes, les services des espaces verts luttent aussi contre ce manque d’eau, sans toujours y parvenir… D’autant qu’ils doivent, tout comme les particuliers, respecter les arrêtés préfectoraux.

Au jardin des plantes de Nantes, Romaric Perrocheau est le directeur. Ses équipes arrosent de 22H à 10H et appliquent quelques règles élémentaires. Il nous en donne quelques-unes…

Écouter le podcast

" On arrose de nuit pour qu’il n’y ait pas d’évaporation. Il y a 2 proverbes qui existent en matière de jardinage c’est : Un binage vaut 2 arrosages, un paillages vaut 3 arrosages..."

secheresse plantes 3.JPG (1.45 MB)

Même au jardin des plantes à Nantes, des plants sèchent sur pied...

Certaines plantes ne surviveront pas....

Tant que les arrêtés préfectoraux le permettent, il est possible d’arroser à la nuit tombée. Mais il est indispensable de rester raisonnable concernant la consommation de l’eau et il convient de rafraîchir la terre de manière réfléchie. Romaric Perrocheau précise comment… Un brin fataliste.

Écouter le podcast

"Si on arrose on le fait très précautionneusement sur les horaires où on peut, à l’arrosoir et au pied de chaque plante comme ça on sait ce qu’on a mis. Et puis peut-être faire le sacrifice de certaines plantes, des annuelles ou des bisannuelles qui sont en train de sécher et préserver plutôt des arbustes si on voit qu’ils souffrent. Surtout, ne rien planter, c’est voué à l’échec à coup sûr ! Si vous avez planté un arbre ou un arbuste à l’automne dernier, pensez à bien le suivre, avant de partir en vacances, mettez-lui un bon coup d’eau !"

Attention cependant, les préfectures de Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Vendée, Ille-et-Vilaine et Mayenne ont pris des arrêtés de limitation voire d’interdiction de prélèvements d’eau sur tout ou partie de leurs départements, sur des zones classées en « vigilance renforcée » et en « crise ». Dans ce cas, vous ne pouvez plus arroser votre jardin en dehors, éventuellement, de votre potager. Pour plus de renseignements, contactez les services de la mairie votre commune ou de la préfecture ou rendez-vous sur le site internet de Propluvia.

 carte restriction.PNG (277 KB)