C'est open-art en Mayenne

1er mars 2021 à 8h53 - Modifié : 1er mars 2021 à 9h04 par Alexandra BRUNOIS

HIT WEST

Face à la crise sanitaire et à la fermeture des musées et châteaux, le département de Mayenne innove et ouvre les extérieurs de ses musées et châteaux. Interview de Cédric Mané

Le monde d'après ça commence en Mayenne... le département a décidé la réouverture de sites à visiter, uniquement les extérieurs dans un premier temps... le musée archéologique de Jublains, le musée Robert-Tatin de Cossé-le-Vivien ou encore le Château de Sainte-Suzanne... des sites spacieux où il est facile de se promener en respectant les distances et gestes barrières...

Sur les espaces extérieurs du musée Robert Tatin et ses six hectares et demi à à Cossé-le-Vivien... un aperçu qui fait rêver avec son directeur Bruno Godivier.

Écouter le podcast

"Aujourd'hui on peut accéder à des géants, 19 statues monumentales qui vont d'un peu plus de deux mètres de haut jusqu'à 4'35m, et puis il y a le coeur du musée, le jardin des méditations, un patio à ciel ouvert auquel s'associe un jardin qui a été fait à partir de ce qu'avait imaginé Robert Tatin autour de son oeuvre.
Il y a également un champ de sculptures, un espace dans lequel des artistes contemporains continuent de venir présenter leur travail, là aussi des sculptures de grande dimension assez surprenantes".

Et le château de Sainte-Suzanne après avoir tenu tête aux Anglais et au terrible roi Guillaume le Conquérant, s'apprête à surpasser le covid, mais en respectant quand même les règles barrières. Visite guidée des extérieurs avec le directeur Pascal Trégan donc avant de redécouvrir ce lieu millénaire pour de vrai...

Écouter le podcast

"On peut monter sur les remparts et dans les niveaux de l'ancien donjon du 11è siècle qui est équipé de passerelles. On a installé un parcours d'interprétation dans la cour, des pupitres et des tables qui permettent au public d'avoir des explications sur l'histoire et l'architecture du lieu, des dessins de restitution pour apercevoir à quoi ce donjon a pu ressembler au 11è siècle puisque c'est quand même une petite bâtisse qui va tranquillement sur ses mille ans. Donc le simple accès aux extérieurs permet déjà d'avoir beaucoup d'informations sur l'histoire du site".

Les sites sont ouverts tous les jours des vacances, puis le département fera un point ensuite pour décider des périodes d'ouverture.