C'est la rentrée, retour à la semaine de 4 jours en Vendée

4 septembre 2017 à 4h15 par Dolorès CHARLES

Deux nouveautés principales : retour à la semaine de 4 jours et 12 élèves en CP dans les écoles situées en ZEP.

HIT WEST
Crédit: Dolorès Charles

C’est la rentrée pour quelque 12 millions d’élèves en France, ce matin ou demain. Parmi les nouveautés 2017 : le retour à la semaine de 4 jours dans certaines écoles de primaire et le dédoublement des classes de CP en réseau d’éducation prioritaire avec 12 élèves. Au collège, retour des classes bi-langues. Exit donc le mercredi ou le samedi matin travaillés pour les élèves de certaines écoles, situées principalement dans les zones rurales. Là, où la réforme des rythmes scolaires avait été la plus difficile à mettre en œuvre, faute de moyens, il y a quatre ans. Aujourd'hui ce retour à la situation antérieure est un soulagement. C’est notamment le cas de Saint Aubin la Plaine, où s’est rendue Charlotte David. Reportage.


Écouter le podcast

Dans le Maine-et-Loire, très peu de communes ont choisi le retour à la semaine de 4 jours. Et seulement 5 écoles élémentaires, toutes à Angers quartiers de Monplaisir et Roseraie, sont concernées par l’une des mesures phares de la première rentrée de l’ère Macron : 12 élèves par classe en CP. Ils seront 13 élèves en CP dans l’école Bergson, du quartier Malakoff à Nantes.


La rentrée dans les villes


Le président de région des Pays de la Loire, Bruno Retailleau, est attendu aujourd’hui au nouveau lycée de Carquefou au nord est de Nantes. Autres établissements visités en cette semaine de reprise le Lycée Robert Buron à Laval, le CFA Pôle de Formation des Industries à La Roche, et à l’école de production Association AGAPE Anjou

A Nantes, maintien de la semaine de 4 jours et demi. La Ville ne remet pas en cause la réforme des rythmes scolaires mise en place dès 2013, pour deux raisons principales : le bénéfice pour l’apprentissage et l’épanouissement des enfants, et l’organisation des familles qui ont besoin de stabilité. Au total, 19 mille600 enfants seront accueillis dans les 113 écoles publiques de la Ville.

A La Roche-sur-Yon, près de 5.000 écoliers feront leur rentrée. Les effectifs sont en légère diminution dans le public, moins 50 élèves par rapport à l’an passé, avec des hausses à Laennec, Moulin-Rouge, Jean-Yole et des baisses à Montjoie, Jean-Roy, et Rivoli. Pas de changement de rythmes scolaires non plus : la semaine de 4 jours reste en place. La Ville souhaite prendre le temps de la réflexion et de la concertation avec l’ensemble des partenaires éducatifs. Parents et enseignants seront sollicités pour donner leur avis sur l’organisation.


Aux Sables-d’Olonne, la rentrée sera particulière avec l’ouverture d’une classe à l'école maternelle de la Chaume, et la fermeture de deux classes, à l'école maternelle des Jardins et à l'école élémentaire Clemenceau.