Brest, capitale culturelle française 2022 ?

30 mars 2021 à 2h17 - Modifié : 30 mars 2021 à 9h10 par Dolorès CHARLES

HIT WEST
Crédit: Brest

C'est aujourd'hui que l'on doit connaître le nom de la ville, désignée capitale culturelle française de l'année 2022. Neuf villes de l'Hexagone sont encore en compétition, dont trois villes de l'Ouest dont Brest pour la Bretagne. Yann Launay a joint l'adjoint à la culture Réza Salami.

C'est aujourd'hui (30 mars) que l'on connaîtra le nom de la "Capitale française de la Culture 2022". Le jury doit trancher entre les neuf villes candidates encore en lice dont Laval, Le Mans et Brest. Il s'agit de transposer au niveau national le concept de "Capitale européenne de la culture". Après cette première édition en 2022, le concours sera renouvelé tous les deux ans, et ouvert aux communes ou groupes de communes de 20 000 à 200 000 habitants. Le contexte peut sembler compliqué, pas forcément propice à lancer des projets et des investissements ambitieux, pour une collectivité locale. Mais au contraire, pour Réza Salami, adjoint à la culture de Brest, cette candidature a d'autant plus de sens :


Réza Salami 1


Le thème des "Métamorphoses" est le fil conducteur du projet artistique de Brest. Pour mieux souligner le chemin parcouru depuis la Seconde Guerre mondiale :


Réza Salami 2


Brest croit en ses chances, avec pour Réza Salami des points forts qui devraient donner des atouts à la candidature finistérienne :


Réza Salami 3


La municipalité ne veut pas "plaquer" un programme tout fait pour 2022, mais associer les habitants à l'élaboration des événements :


Réza Salami 4


La ville qui se verra décerner le label Capital française de la culture 2022 obtiendra aussi la somme d'1 million d'euros, pour l'aider à organiser ses évènements culturels tout au long de l'année prochaine.


> C'est Villeurbanne qui a été choisie pour devenir Capitale Culturelle de la France en 2022.