BPC Russes : Poutine hausse le ton

13 avril 2015 à 15h26 par La rédaction

HIT WEST
La Russie laisse 2 mois à la France pour livrer les 2 mistrals, sinon un arbitrage sera lancé. Le Vladivostok et le Sébastopol construit à Saint-Nazaire devaient rejoindre les ports russes il y a 5 mois déjà. Sauf que la France garde en otages les bpc tant que les relations avec l’Ukraine ne s’améliorent pas. Pour les 2 navires : le contrat s’élève à plus d’un milliard d’euro. Le Sébastopol doit d’ailleurs partir en mer mardi pour des essais.