Actualités régionales

Bonjour, contrôle des affaires maritimes !

22 juillet 2019 à 08h14 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Yann Launay pour Hit West

Eviter qu'une sortie en mer ne tourne au drame : c'est l'objectif des services de l'état, qui multiplient les contrôles, en cette haute saison touristique. Reportage de Yann Launay en ria d'Etel dans le Morbihan.

Les Affaires maritimes, la Gendarmerie et les Douanes unissent leurs moyens pour veiller au bon respect des consignes de sécurité. Exemple dans la ria d'Etel, Yann Launay a embarqué à bord d'un semi-rigide des Affaires maritimes du Morbihan, avec Pierre-Yves Morvan, chef de l'unité littorale. Et vous allez l'entendre, sur l'eau comme sur terre, personne n'est au-dessus des lois !

Écouter le podcast

P-Y. Morvan : "Vous avez des brassières enfant dont la flottabilité vraissemblablement n'est plus efficace."
P. Le Diffon : "Je ne le savais pas..."
P-Y. Morvan : "On va vous demander de regagner le port d'Etel. Vous ne pourrez reprendre la mer qu'après avoir complété le matériel de sécurité."
P. Le Diffon :" Pas de souci messieurs. Vous savez je suis élu local, maire et conseiller régional de Bretagne. Je suis officier de police judiciaire sur ma commune de Ploërmel, j'ai l'habitude de veiller à ce que tout se passe en toute conformité. Votre travail, je le respecte, et vous le faites bien, bravo. Je saurai prendre acte et veiller à ce que ce soit différent la prochaine fois..."

Si vous sortez en mer, vérifiez bien la conformité et la validité de vos gilets de sauvetage et de tous vos équipements de sécurité. Vous retrouverez toute la réglementation sur le site des préfectures.

AFFAIRES MARITIMES CONTROLE RIA ETEL JUILLET 2019 EQUIPAGE SEMI RIGIDE AU PREMIER PLAN MATTHIEU LE GUERN ET PIERRE YVES MORVAN.jpg (321 KB)

@YannLaunay

Dans la Ria d'Etel, les plaisanciers sont nombreux à oublier que la vitesse est limitée à 5 noeuds... c'est le cas par exemple pour ce jeune pilote parti avec ses amis pour une partie de pêche à bord d'un canot à moteur.

Écouter le podcast

"P-Y Morvan : "Bonjour, est-ce que vous connaissez les contraintes de vitesse dans la bande des 300m ?
plaisancier : "c'est 3 noeuds, 6 noeuds ?..."
P-Y Morvan : " 5 noeuds, c'est au programme du permis. Vous pensez que vous étiez à 5 noeuds ?"
plaisancier : "Non, ce n'est pas une excuse, mais c'est la première sortie, je voulais voir s'il n'y avait pas de problème, c'est pour ça j'ai accéléré un petit peu... mais je ne le ferai plus."

AFFAIRES MARITIMES CONTROLE RIA ETEL JUILLET 2019 CANOT PECHE 1.jpg (383 KB)

@YannLaunay

Mais les contrôles ne se passent pas toujours aussi bien, les plaisanciers en faute ne sont pas toujours compréhensifs, exemple avec ces véliplanchistes rappelés à l'ordre près d'une plage par Matthieu Le Guern, chef du service activités maritimes de la délégation mer et littoral 56.

Écouter le podcast

"M. Le Guern : "Monsieur, s'il vous plaît. Affaires maritimes, vous venez de faire un run dans la bande des 300 m, il y a des baigneurs tout le long, c'est une zone où la vitesse est limitée à 5 noeuds.
Véliplanchiste : "Ici il n'y a aucun danger."
M. Le Guern : "Il n'y a aucun aucun danger jusqu'au moment où il y a un accident..." "Il y a eu 49 accidents mortels en 2018, sur les 49 il y en a 35 très proches de l'espace du littoral."