Blocus illimité à la Fac de Nantes, et occupation à Brest

3 avril 2018 à 12h24 par Katell LAGRE / Dolorès CHARLES

Les manifestations étudiantes sont nombreuses dans l'Ouest, contre ParcourSup et les conditions d'accès à l'Université.

HIT WEST

Le Trafic LILA sera perturbé cet après-midi en Loire-Atlantique, avec la manifestation des étudiants nantais. Hier plus d’un millier d’entre eux ont voté en faveur d’un blocus illimité de la Faculté, pour montrer leur opposition au dispositif ParcourSup. Ils ont aussi manifesté en ville avec d’autres étudiants et militants contre les violences policières, des violences enregistrées en particulier à Montpellier.

Les terminus des lignes suivantes sont modifiés de 15h à 17h selon LILA :
• Ligne 10, 10 E et 11 (Guéméné-Derval-Nozay-Plessé-Blain-Héric-Nantes : arrêt des lignes au CARDO.
• Ligne 20-59 (Savenay-Nantes) : arrêt des lignes à BEAUSEJOUR.
• Ligne 71 (Blain-Nantes) : arrêt de la ligne à BEAUSEJOUR.
• Ligne 50 (Savenay-Nantes) : arrêt de la ligne à FRANÇOIS MITTERRAND.
• Ligne 46-60 (Saint Mars la Jaille-Nantes) : arrêt des lignes à HALUCHERE.
• Lila Premier : arrêt de la ligne au CARDO.

A Angers, 40 étudiants ont été interrompus en assemblée générale par une quinzaine de personnes, se revendiquant d’un mouvement d’extrême droite (selon Ouest-France). Ils refusent le blocage établi par "des provocateurs gauchistes et ont proféré des menaces".

A Brest, les étudiants qui ne veulent pas de la réforme de l’université, ont réintégré hier soir un amphi de la Fac de lettres et ils avaient prévu d’y passer la nuit.