Biotrial : les fautes du labo rennais s'accumulent pour les enquêteurs

11 octobre 2016 à 4h55 par La rédaction

HIT WEST
C’est une révélation de nos confrères du Figaro ce matin… Les témoignages des volontaires de l’essai thérapeutique de Biotrial qui a coûté la vie à l’un d’eux en janvier à Rennes sont accablants. Graves pertes de mémoire, évanouissement et prise en charge désastreuse, les fautes du laboratoire rennais s’accumulent pour les enquêteurs. Autre révélation : les médicaments administrés aux volontaires étaient périmés. Une information judiciaire elle est ouverte contre X pour homicide involontaire et blessures involontaires."