Pays de la Loire

Basket 1 - Déchets : 0

25 mars 2019 à 07h20 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Pixabay

Optez pour la gourde ! Le comité départemental de basket vendéen a pris la décision radicale de ne plus fournir de bouteilles d’eau en plastique aux joueurs, et joueuses, qui doivent désormais se munir de gourdes ! Une belle initiative.

C’est le club des Herbiers qui a donné le ton. Il y a 6 ans, les dirigeants ont fait le choix de faire les démarches pour obtenir le label citoyen de la fédération en faveur du développement durable. Plus de poubelles, plus de bouteilles en plastique. Chacun gère ses déchets et amène son contenant pour l’eau. Moins de déchets, c’est moins de travail pour les bénévoles et c’est surtout positif pour la planète ! Ecoutez Jacky Rousselot, le vice-président du comité départemental de Vendée avec Emilie Plantard.

C’est déjà lui qui est à l’oigine de la démarche aux Herbiers, c’est à nouveau lui pousse désormais tout le département à lutter contre la production de déchets.

Écouter le podcast

« Quand les gens font du sport il y a les straps, les mouchoirs en papier, et puis les effets du snacking comme les barres chocolatées. Mais le plus gros des déchets ce sont les bouteilles d’eau en plastique. Par match, on a en moyenne 20 à 25 bouteilles d’eau qui sont utilisées et pour un club comme les Herbiers qui a 35 équipes, c’est colossal. »


Alors en Janvier, le comité départemental a décidé de s’inspirer de l’expérience des Herbiers. Il a envoyé un courrier à tous les clubs vendéens pour leur demander de s’inscrire dans la même volonté, celle de réduire les déchets.

Écouter le podcast

« On demande à tous les clubs, tous les adhérents des clubs, les joueurs, les entraîneurs, les officiels, les arbitres… de s’équiper en gourdes pour chaque match et de supprimer les bouteilles d’eau en plastique. On utilise comme argument que le club recevant a l’obligation de fournir de l’eau mais n’a aucune obligation de fournir des bouteilles en plastique. Donc, on demande à chaque acteur de se déplacer avec son contenant. Pour vous dire aux Herbiers on a mis ça en place il y a 6 ans, aujourd’hui plus personne ne vient avec une bouteille en plastique. C’est rentré dans les mœurs. »

Le plastique c'est pas fantastique !

Aux Herbiers, les licenciés ont fini par s’habituer à ces nouvelles pratiques. Plus de bouteilles en plastique, c’est une économie importante mais surtout un engagement concret pour le respect de l’environnement.

Écouter le podcast

« Moi j’ai fait une évaluation au niveau de la Vendée, dans l’année on utilise environ 300.000 bouteilles d’eau en plastique. C’est énorme. Sur l’écologie et la préservation de notre environnement, je pense que si chacun participe à son niveau à de petites actions comme ça, finalement ça pourra changer les choses. »

Écouter le podcast

« Quand on regarde toutes les bouteilles d’eau qui sont utilisées dans tous les sports… C’est phénoménal ! Moi je préfère les petites actions comme on mène au basket en Vendée, montrer que ça peut marcher et que ça contamine la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Sarthe, la Bretagne… Et puis si dans 5 ans la moitié de la France au basket qui n’utilise plus de bouteilles d’eau, on aura fait un grand pas ! »

Jacky Rousselot ne s’arrête pas là. Il propose aux dirigeants de club de le contacter afin de leur donner quelques conseils si besoin. Il est joignable au Comité Départemental Basket 85 : 02.51.44.27.13