Bébé né sous X : colère du père biologique, soulagement des parents adoptifs

25 novembre 2014 à 16h56 par La rédaction

HIT WEST
Corentin* ne sera pas restitué à son père biologique (*prénom d’emprunt). Ainsi en a décidé la cour d’appel de Rennes, allant à l’encontre des réquisitions de l’avocat général. La cour a estimé que du point de vue du droit et de l’intérêt de l’enfant, né sous X et dont le père voulait la restitution, accusant le Conseil général de Loire-Atlantique de précipitation, le petit garçon de 19 mois devait rester chez ses parents adoptifs. C’est aussi ce que disaient les rapports des pédopsychiatres consultés dans ce dossier : le changer de famille à son âge aurait été destructeur. Le point avec Charlotte David.

Après l’annonce de cette décision de la cour d’appel de Rennes, le père biologique du petit garçon a annoncé son intention d’organiser une marche blanche. La cour d’appel a également décidé de ne pas lui accorder de droit de visite, toujours dans l’intérêt de l’enfant.