Avec le confinement, la terre bouge moins !

9 avril 2020 à 3h30 par Mathieu LOPINOT

L'image du jour est un graphique de l'activité sismique de la terre de la station sismique Marie Curie, près de l'Institut de Physique du Globe de Paris, qui montre une nette réduction du bruit depuis le 17 mars à 11h. Le premier jour du confinement en France.

HIT WEST

Avec le confinement, eh bien la Terre tremble moins !

Les sismologues observent une forte réduction du bruit sismique ambiant, habituellement généré par la circulation, les voitures, les bus, les trains ou par l’activité industrielle. Comme la moitié de l'humanité est désormais enfermée, la croûte terrestre bouge un petit peu moins.

A Paris par exemple, le bruit sismique est comparable en ce moment à ce que l'on peut observer dans les villes le jour de Noël. Et l’avantage de ce calme, c’est que les sismologues peuvent détecter des séismes de faible magnitude que les stations sismiques n'auraient pas été en mesure d'enregistrer en temps normal.