Actualités musicales et cinéma

Au nom de la terre, avec Guillaume Canet

18 septembre 2019 à 07h20 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Affiche

Focus sur les sorties cinéma du jour, et le film "Au nom de la terre" projeté en avant-première en Mayenne et en Ille-et-Vilaine.

Parmi les nouveautés de ce mercredi en salles, il y a « Trois jours et une vie », un thriller avec Sandrine Bonnaire et Charles Berling. Sortie aussi du dernier Woody Allen, « Un jour de pluie à New York ». Très attendu au rayon science-fiction : « Ad Astra » avec Brad Pitt & Tommy Lee Jones, Brian de Palma sort lui « Carrie au bal du diable », et puis retrouvez Nicole Kidman dans le film dramatique « Le Chardonneret » !

Au nom de la terre...

La semaine prochaine, c’est le film d’Edouard Bergeon avec Guillaume Canet qui sortira sur grand écran : « Au nom de la terre ».

Synopsis

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l'exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu… Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années.

Un film tourné dans l'Ouest

Ce film tourné en partie en Mayenne évoque le quotidien et les difficultés du métier d'agriculteur. De nombreuses avant-premières ont été organisées dans l'Ouest, par exemple en Mayenne ou en Ille et-Vilaine, et en présence parfois de l'acteur comme la semaine dernière à Bréal sous Montfort et au Cinéville de Bruz, mais d’autres projections ont lieu comme ce mercredi à Saint Aubin du Cormier, jeudi à Châtillon-en-Vendelais, vendredi à Guerche de Bretagne ou à Challans, et lundi prochain à Nantes (Gaumont et Atlantis) et au Pathé à Angers.

Ecoutez la coordinatrice de  l’association Cinéma 35, qui regroupe une trentaine de salles dans le département Ille-et-Vilaine, Mireille le Ruyet, elle répond à Fabien Gonzalez et à Julie Fiore, qui animent le 12-14h sur Hit West et le magazine "Sur place ou à emporter".

Écouter le podcast

"En fait, ce film touche parce qu'il raconte une histoire vraie, l'histoire du père du réalisateur Edouard Bergeon, car il vient d'un milieu agricole. Un père qui est remarquablement interprété par Guillaume Canet, et qu'ensuie en étant en Ille-et-Vilaine il y a beaucoup de salles en milieu rural et cela nous portait à coeur de mettre en avant ce film... Cela peut mettre le doigt là où cela fait mal. Ce film est beaucoup défendu en milieu rural, mais il a tout intérêt à être vu aussi en ville, car il parle vraiment du quotidien des agriculteurs en France."

Est-ce que ce film est crédible ? La réponse de Mireille le Ruyet, coordinatrice de l’association Cinéma 35.

Écouter le podcast

"Il apparait plutôt crédible et assez tragique finalement. On se rend compte de la réalité du terrrain, de leur travail et des difficultés qu'ils peuvent rencontrer notamment vis à vis des banques... Le film se passe dans les années 90, il y a une vingtaine d'années, mais en tant que personne, grand public et consommateur, on se pose vraiment la question sur notre manière d'agir au quotidien pour améliorer ce fonctionnement et nos choix."

Une soirée débat est organisée en Vendée vendredi soir, à 20H30 au cinéma le Club de Challans avec l’association Solidarités Paysans 85, et d'autres avant-premières ont donc lieu cette semaine et début de semaine prochaine, en amont de la sortie réelle du film en salles le 25 septembre.