Actualités régionales

Attention au soleil (surtout) en Bretagne !

11 juillet 2019 à 18h37 Par Katell LAGRE
Crédit photo : Yann LAUNAY

Un soleil abondant, des indices UV qui grimpent : n'oubliez pas de protéger votre peau.. C'est ce que veut rappeler la Ligue contre le cancer, qui organisait aujourd'hui une journée de prévention, dans les départements bretons.

Le soleil en Bretagne n'est pas moins dangereux qu'ailleurs, et la région enregistre d'ailleurs trois fois plus de cas de cancers de la peau que la moyenne nationale..

Pas inutile donc de rappeler les fondamentaux, comme par exemple près de la grande plage de Port-Louis, dans le Morbihan, où Marie-Paule Le Coroller, membre de la Ligue contre le cancer, propose à Benjamin et son jeune fils Antoine de mystérieux bracelets :

Écouter le podcast
"C'est un bracelet détecteur d'UV, dès qu'il change de couleur, il faut se protéger : chapeau, lunettes de soleil, tee shirt anti uv, et crème solaire toutes les heures.."

Et pour réduire les risques, la Ligue contre le cancer rappelle que l'idéal est de ne pas s'exposer au soleil entre 12h et 16h. Et en cas d'activité en plein soleil, alors la crême solaire s'impose. Mais il peut paraître compliqué de choisir la bonne, devant la profusion de crèmes existantes.. Il faut commencer par privilégier les indices de protection les plus forts, comme l'explique Nathalie Carissimo, chargée de prévention à la Ligue contre le cancer :

Écouter le podcast
"Plus le chiffre est impoertant, plus vous vous protégez longtemps, entre le début de l'exposition et le moment où vous pouvez prendre un coup de soleil. On évite tout ce qui est huiles solaires, monoï, tout ce qui est à l'alcool, avec du parfum. On remet de la crème toutes les heures, après une activité dans l'eau, et après avoir transpiré.."

Les coups de soleil font souvent sourire, et sont vus comme anecdotiques.. Mais ce sont des brûlures qu'il faut éviter et ne pas banaliser pour Nathalie Carissimo :

Écouter le podcast
"La peau cicatrise, mais la peau ne se répare pas.. Après, à chaque exposition au soleil, l'impact sera plus grand.."

Reportage de Yann Launay.