Armor-Lux rouvre bientôt ses boutiques !

7 mai 2020 à 7h06 par Dolorès CHARLES

En attendant la réouverture des boutiques la semaine prochaine, la société bretonne Armor-Lux a confectionné entre autres des masques, et tourne à plein régime. Le PDG était l'invité de Sylvain ce matin dans "Radioactifs" sur Hit West.

HIT WEST
Crédit: Pixabay

En attendant de pouvoir retrouver une activité normale, ou quasi à compter du 11 mai, l’entreprise du Finistère, connue dans le monde entier pour sa "marinière" a pendant la crise sanitaire du coronavirus, confectionné des masques en tissu. Chaque jour depuis la fin mars, les couturières du site d’Armor dans la zone de Kerdroniou à Quimper, étaient mobilisées. En usine, les salariés volontaires ont aussi repris l’activité pour répondre à la demande des clients. Le PDG d'Armor-Lux Jean-Guy Le Floch était interrogé par Sylvain, sur Hit West, dans le cadre de sa "Minute Positive".

Écouter le podcast

"Tout le personnel de production est aujourd'hui au travail, y compris les 8 et 9 mai. On fait des heures supplémentaires à n'en plus finir pour tous les volontaires qui le souhaitent... Pour l'instant, notre priorité est d'aider la population en fournissant des masques, et on espère en vendre assez rapidement dans nos boutiques ! Pour ce qui concerne la fabrication de vêtements, on va d'abord essayer de vendre toutes nos collections d'été, qui sont soit en stock dans l'entrepôt soit enfermées dans nos magasins depuis deux mois."

La réouverture délicate des boutiques est prévue pour la semaine prochaine, Jean-Guy Le Floch :

Écouter le podcast

"On les ouvre à partir de lundi avec les précautions nécessaires, et on espère que le consommateur va revenir vers nos produits de qualité. Armor-Lux a toujours été une belle maison, donc on espère que dans cette belle maison reviendront assez vite tous nos habitués et consommateurs. [Une question que l'on peut se poser, outre les gestes barrières et éviter le flux important dans les boutiques, est-ce que l'on va pouvoir essayer la fameuse marinière ? ] Bien sûr, il n'y a aucune restriction à l'essayage, la seule précaution que l'on prend, c'est que tous les vêtements essayés sont mis en quarantaine."

La chronique en podcast à retrouver ici !