Aprochim : le Coderst valide le nouvel arrêté préfectoral

24 octobre 2014 à 1h52 par La rédaction

HIT WEST
Le Préfet prend acte, et le Coderst valide… L’été dernier le Préfet Philippe Vignes avait maintenu la surveillance renforcée pesant sur l’entreprise de Grez-en-Bouère, Aprochim, accusée de pollution au PCB, mais en espaçant les mesures sur l'herbe l'hiver… Une décision suspendue en septembre par les juges du tribunal administratif
de Nantes. Un nouvel arrêté préfectoral, incluant les mesures sur l’herbe toute l’année, a donc été proposé au Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques, hier, et ce dernier a émis un avis favorable. Un avis consultatif.