Apologie du terrorisme : jugement en janvier pour une jeune nantaise

25 novembre 2015 à 4h07 par La rédaction

HIT WEST
Les attentats terroristes de Paris. Bilan provisoire, 130 morts et 161 (une) personnes encore hospitalisées après les attaques du 13 novembre. A Nantes, la jeune fille de 19 ans, qui a refusé d’enlever son voile dans une enceinte militaire lundi alors qu'elle participait à la journée défense et citoyenneté, et qui a proféré des menaces d’attentat, sera jugée en janvier pour apologie du terrorisme.