Antrain: Des repreneurs potentiels pour les abattoirs AIM

9 janvier 2015 à 9h14 par La rédaction

HIT WEST
Des repreneurs potentiels pour les abattoirs AIM, placés en redressement judiciaire pour une période de 6 mois lundi. L’annonce a été faite hier lors de la réunion de crise en mairie d’Antrain en Ille-et-Vilaine. Les abattoirs emploient 600 personnes, 400 dans la Manche et 180 en Ille-et-Vilaine. Un repreneur se serait manifesté pour le site d’Antrain, un autre pour celui de Ste-Cécile dans la Manche. Le département et l’Etat se sont par ailleurs dits prêts hier à contribuer financièrement à la modernisation du site bretillien.