Alex : des dégats dans le Morbihan !

1er octobre 2020 à 7h39 par Dolorès CHARLES / Alexandra BRUNOIS

La tempête Alex s'est bel et bien abattue sur la Bretagne et les Pays-de-la-Loire cette nuit⬦ Mais, il semblerait qu'on en soit maintenant à la phase d'accalmie. Le point sur la météo et les dégâts de la nuit.

HIT WEST
Crédit: Préfecture du Morbihan

Le Morbihan placé en vigilance rouge hier après-midi vient de repasser en vigilance jaune pour vent violent, pluie-inondation et vagues-submersion. La Préfecture appelle tout de même à la prudence. Le passage de la tempête a fragilisé les arbres et toitures. En Bretagne, le Finistère et les Côtes d’Armor restent en vigilance orange ce matin pour vents violents et pluies-inondations… l’Ille-et-Vilaine est aussi en vigilance jaune. En Pays-de-la-Loire, les 5 départements sont également repassés au vert ce matin selon Météo France.






Vigicrues a placé la rivière de Morlaix en vigilance orange pour risques de débordements… des débordements sont à prévoir rue de Brest et place des otages. Vigilance jaune pour risques de crues également pour l’Odet à Quimper et le Leguer et le Trieux dans les Côtes d’Armor.


Le vent a soufflé fort sur la région avec des rafales atteignant les 186km/h à Belle-Ile, 157 à Groix, 131km/h à Vannes, 135km/h à Sarzeau ou encore 103 à Lorient. Le vent a soufflé fort aussi en Pays-de-la-Loire avec des rafales de 129km/h enregistrés à Cholet (49), 120 à Chemoulin et 11km/h à saint-Nazaire (44).


Il a plu également énormément avec 53 mm en 24h à Plouay (56), 52 mm à Trégunc (29), 51 mm à Saint-Brieuc (22) et 48 mm à Lorient par exemple.









QUELQUES DEGATS


Dans le Morbihan, les pompiers sont à pied d’œuvre notamment pour libérer les chaussées des chutes d’arbres. Plus de 200 interventions ont été recensées entre 22h et 5h du matin dans 51 communes du département… notamment à Vannes où une partie de la toiture du collège Notre-Dame de Ménimur s’est envolée.


Vannes tempete Alex Menimur.jpg (283 KB)


C'est la conséquence la plus visible et spectaculaire du passage de la tempête Alex cette nuit : rue de Metz à Vannes, la chaussée est jonchée de taule et de charpentes en bois, il s'agit de la toiture du collège Notre Dame de Ménimur qui vers minuit, n'a pas résisté aux fortes rafales. Comme l'ensemble des établissements scolaires et universitaires du département, celui-ci avait été fermé pour la journée de ce vendredi par arrêté préfectoral. Il ne devrait pas pouvoir accueillir les 420 élèves avant mardi selon, le directeur Manuel Kryzosiak


Écouter le podcast


Vannes tempete Alex Menimur 2.jpg (569 KB)


Rue de Metz, dans le centre de Vannes. La chaussée est coupée ce matin, conséquence de la tempête Alex qui a arraché la toiture du collège, dégât le plus important répertorié dans le département. Serge habite juste en face et il raconte ce qu'il a entendu, vers minuit...


Écouter le podcast


Un reportage de Jules Housseau


A Quiberon, un voilier lui s’est échoué sur la côte.


980 sapeurs-pompiers, 65 gendarmes, 28 policiers, 57 militaires de la sécurité civile (UIISC) et 3 associations de protection civile ont été mobilisés durant cet épisode tempétueux.
Des campings ont été évacués par précautions à Séné, Surzur et Ploemeur.








Crèches et établissements scolaires sont fermés dans le Morbihan


Conséquences de cette tempête Alex, les crèches, écoles, collège, lycées et sites universitaires vont rester fermer ce vendredi dans le Morbihan. Un arrêté préfectoral a été pris en ce sens hier soir.
Les sentiers littoraux sont également interdits d’accès jusqu’à demain 8h.


Sur la route, les départementales 21 entre Rochefort-en-Terre et Malasac et 5 axe Questembert/Noyal-Muzillac sont barrées ce matin le temps de procéder aux dégagements des chaussées.
La SNCF elle a interrompu la circulation des trains ce vendredi. Aucun TER ni TGV ne circulera dans le Morbihan jusqu’à ce vendredi 12h.
Les rotations de la compagnie Océane avec les îles ne seront pas assurées ce vendredi… C’est le cas entre Quiberon/Belle-Ile. Tous les départs entre Quiberon/Houat et Hoëdic sont aussi annulés… peut-être même jusqu’à demain samedi.


Jusqu'à 80 mille foyers ont été privés d’électricité ce matin dans le Morbihan… essentiellement sur la bande littorale et l’Est du département. Les équipes d’Enedis sont mobilisés pour rétablir le courant dans les meilleurs délais.






Dans le Finistère, la vitesse est limitée à 70km/h dans les deux sens de circulation sur le Pont de l’Iroise… et ce jusqu’à la fin de l’épisode venteux.
A Quimper et Morlaix, avec Alex et les forts coefficients de marée, on s’attend à des débordements de l’Odet et de la Morlaix ce matin… vers 6h30/7h au moment de la pleine mer. A Morlaix, des sacs de sable ont été installés pour protéger les rez-de-chaussée des immeubles de la Place des Otages et de la rue de Brest. 60 cm d’eau sont attendus dans ces rues.
Le trafic ferroviaire lui sera perturbé ce vendredi sur les lignes Quimper/rennes et Quimper/Landerneau. Aucun train ne circulera jusqu’à 12h aujourd’hui. Pour rappel, aucun train ne circule dans le Morbihan.
Des liaisons vers les îles finistériennes d’Ouessant, Molène et Sein sont quant à elles annulées ce vendredi dans le Finistère. C’est le cas des départs de 8h30 d’Ouessant et de 9h de Molène vers le Conquet. Plus d’infos sur pennarbed.fr
A Plouguerneau, la Mairie elle a pris un arrêté pour interdire l’accès au domaine public maritime à partir de 15h hier et jusqu’à ce dimanche 22H. L’accès aux ports communaux, plages et chemins de randonnée du GR 34 sont interdits. Une restriction qui concerne également la baignade, la plongée et la pratique des sports nautiques.


En Loire-Atlantique, c’est le Pont de Cheviré qui a été fermé à la circulation sur le périph’ de Nantes dès 23h hier soir. Il a rouvert ce matin vers 4h. Idem pour le Pont de Saint-Nazaire. Les lignes ferroviaires Saint-Nazaire/Le Croisic et Savenay/Saint-Nazaire sont interrompus ce matin.









UNE TEMPETE DONT IL FALLAIT SE MEFIER SELON LES PREVISIONNISTES


Météo France a placé plusieurs de nos départements en vigilance jaune (Pays de la Loire) et orange (Bretagne historique) pour vents violents, pluies / inondations, et le littoral en alerte vagues-submersion. Le Morbihan vient même de virer au rouge ! Cette première tempête de la saison précoce donc et imprévisible, s’annonce également violente et exceptionnelle. Les rafales de vent devraient dépasser 120 km/h dans les terres et les 150 km/h sur le littoral. Des records pourraient tomber.  Guillaume Woznicka, présentateur météo chez LCI était l'invité du Réveil de l’West, aux côtés de Pierre et Julien.


Écouter le podcast


"Elle va se former en cours d'après-midi, en début de soirée, et en l'espace de six heures elle va vraiment prendre l'aspect d'une tempête. Elle va interagir avec ce que l'on appelle le courant d'altitude - le courant jets qui circule à plus de 10 kilomètres au-dessus de nous, et lorsqu'elle va entrer en interaction avec ce "courant de jet", elle risque de prendre beaucoup plus de puissance... Ca les modèles de météo que l'on utilise pour prévoir le temps ont du mal avec ce paramètre... Voilà pourquoi on est assez inquiets, et on suit avec attention la situation ... A 150 kilomètres / heure ce n'est tout de même pas anodin et on pourrait même dépasser ces valeurs du côté de Belle-Ile-en-mer par exemple cela pourrait tout simplement être un record pour Belle-Ile ou bien encore la côte Morbihannaise ainsi que la presqu'île Guérandaise et puis dans les terres 120 / 130 km/h ...Là aussi ce n'est pas tous les ans qu'on rencontre ce genre de valeurs... "


De fortes rafales de vent, et coté pluie pas mieux, des cumuls importants sont attendus le tout accompagné d’une forte houle, et d’un coefficient de marée de 87/88 demain (vendredi) au réveil !

Écouter le podcast


"La seule bonne nouvelle tout de même, c'est que la pleine mer aura lieu vers 6H du matin, c'est à dire lorsque la tempête sera passée. Au plus fort de la tempête, on sera en marée montante. On craint tout de même une surcote sur les parties vulnérables et assez classiques du littoral, entre sud Bretagne et la Vendée et attention aussi aux cours d'eau côtiers parce qu'il va y avoir non seulement des hauteurs d'eau plus importantes au moment de la marée montante mais aussi de fortes pluies, je pense au Blavet et à la Vilaine notamment ... Cela pourrait sérieusement déborder et puis on attend l'équivalent d'un mois de pluie en l'espace de 24h, du côté de la Bretagne, c'est une région habituée à recevoir des pluies mais pas forcément en aussi peu de temps..."






Ramassez les pots de fleurs !


Prudence demain, avec les débordements et/ou les arbres / branches éventuellement tombés sur la route. Ce soir avant la tempête, mieux vaut tout rentrer : pots de fleurs et salons de jardin.


Écouter le podcast


"Il faut d'autant plus être prudents car c'est la première tempête de la saison ... et on n'a pas forcément rentré tous les objets qui peuvent devenir très rapidement des projectiles. On pense aux salons de jardin - ça y est l'été est terminé, on peut vraiment le rentrer et d'ailleurs il vaut mieux le rentrer avant ce soir. Attention aussi aux pots de fleurs et aux chutes d'arbres, c'est très important car les arbres non seulement sont encore garnis, ils ont beaucoup de feuilles et cela veut dire qu'ils ont une meilleure prise au vent, et que le risque de chutes d'arbres est encore plus important. Il est d'autant plus important qu'avec les pluies, les sols vont devenir plus malléables et cela risque de créer des chutes d'arbres plus fréquentes, plus nombreuses donc attention pour celles et ceux qui devront partir au travail tôt demain matin ... Attention sur les routes et on évite de circuler en ces prochaines heures..."


Retrouvez l'interview intégrale de Guillaume Woznicka


Écouter le podcast