Agressé, un pompiste porte plainte à Brest

22 mai 2016 à 15h32 par La rédaction

HIT WEST
Certains perdent leur sang froid face aux difficultés d’approvisionnement en carburant. A Brest un pompiste a porté plainte. Lui et son fils ont été violemment frappés aux visages par deux hommes excédés de voir un taxi leur passer devant à la pompe. Ce taxi transportait du sang pour un hôpital et était donc prioritaire.
Le manque de carburant et les tensions qu'il provoque pourrait durer dans les jours à venir. Sur les 8 raffineries françaises, 4 sont à l’arrêt, dont celle de Donges en Loire-Atlantique, un arrêt voté par les salariés eux-mêmes pour exiger le retrait de la loi Travail.
Mais pour le secrétaire d'état aux transports on ne peut pas encore parler de ""pénurie"". Des ravitaillements sont prévus dès demain. Le dépôt pétrolier du port de Lorient, débloqué de force vendredi, sera ouvert ce lundi matin. Un bateau serait venu livrer du gasoil dans le week-end.