Activ'Dos : l'appli pour éviter le mal de dos !

22 janvier 2019 à 7h20 par Alexandra BRUNOIS

« Pour le mal de dos, le bon traitement c'est le mouvement ! » : C'est en tous cas le slogan de la campagne lancée par l'assurance maladie qui a également lancée l'application "Activ'Dos" pour éviter les lombalgies et autres tours de rein.

HIT WEST

Parce que le mal de dos touche tout le monde ou presque… Au moins 8 français sur 10 sont touchés une fois dans leur vie par le mal de dos, qu’on appelle aussi tour de rein ou lombalgie. L'Assurance Maladie a lancé une campagne pour tenter d'enrayer le problème. Thomas Bouvier est sous-directeur à la CPAM de Loire Atlantique


Écouter le podcast
"Pour l’assurance maladie c’est beaucoup de dépenses. On l’a estimé sur une année à peu près, ça coûte 1,5 milliard d’euros à peu près à l’assurance maladie, que ce soient les soins, les consultations, les radios, les médicaments, mais aussi les arrêts de travail. D’ailleurs c’est ça qui représente le gros des coûts. Mais c’est surtout un coût social. On en n’a pas forcément conscience mais, une lombalgie sur cinq entraine un arrêt de travail et la lombalgie représente 30% des arrêts de travail de plus de 6 mois. Et on sait qu’au-delà de plus de 6 mois d’arrêt de travail, ça entraine beaucoup de problèmes dans la relation de travail du salarié avec son entreprise, de la désinsertion professionnelle, etc… Donc finalement des enjeux sociaux considérables pour la lombalgie".




Un mal de dos qui coûte très cher à la sécurité sociale. Thomas Bouvier, sous-directeur à la CPAM de Loire Atlantique


Écouter le podcast
"Contrairement à une idée reçue, quand on a mal au dos il faut continuer à bouger. C’est vraiment la sédentarité qui entraine le mal de dos et provoque son aggravation. Ce que précisent les médecins, c’est vraiment de faire une activité physique, adaptée à sa douleur. Bien évidemment si on a très mal au dos, on ne va pas faire une compétition de tennis. Par contre ça n’empêche pas de continuer à marcher, à aller faire ses courses, à monter l’escalier, etc… Bien au contraire ! Si on reste allongé ou si on reste assis toute la journée, ça va aggraver le mal et le risque de récidive. D’ailleurs c’est reconnu internationalement, aujourd’hui le bon traitement pour le mal de dos, c’est le mouvement. Il faut pouvoir muscler son dos et on muscle son dos en bougeant".


Pour éviter que le mal de dos devienne chronique, on peut prendre de bonnes habitudes pour muscler son dos, comme par exemple marcher à pied ou préférer les escaliers à l’ascenseur.


Une campagne qui s’appuye sur une application, Activ’Dos, qui permet de faire travailler ses muscles pour éviter que le mal de dos devienne chronique. Thomas Bouvier, sous-directeur à la CPAM de Loire Atlantique


Écouter le podcast
"C’est une application qui est gratuite et qui est disponible sur iPhone et Androïd. C’est une petite application qui permet de manière très didactique d’avoir quelques conseils pour bouger, faire quelques exercices, afin, même quand on n’est pas malade, même quand on n’a pas eu encore de lombalgie, de pouvoir au quotidien muscler son dos".




L’appli Activ’Dos propose plus de 60 exercices à réaliser à son rythme et même sur son lieu de travail. On peut personnaliser et programmer ses séances avec un petit rappel pour être sûr de ne pas oublier


Exemples d’exercices proposés par l’appli :
- l’exercice talons pointes. Pendant une minute on alterne la position debout en appui sur les talons avec la position debout en appui sur les pointes de pied.
- Il y a aussi le roulé des épaules, assis sur sa chaise on hausse les épaules et on effectue une rotation des épaules vers l’arrière en descente.


Un reportage de Cécile Dauguet