Accord de compétitivité chez STX : la réaction de la CGT

2 février 2016 à 3h11 par La rédaction

HIT WEST
Deux nouvelles commandes pour les chantiers STX de Saint-Nazaire, pour un montant d’1,6 milliard d’euros. La nouvelle a été annoncée hier, en marge de la traditionnelle cérémonie des pièces du MSC Meraviglia, en présence du ministre de l’Economie, Emmanuel Macron. Comme François Hollande avant lui, il n’a pas manqué de saluer le « sens des responsabilités » des salariés de STX, qui avaient accepté il y a deux ans de signer un accord de compétitivité.
La CGT s’était opposée à un tel accord, et aujourd’hui, son délégué syndical chez STX n’accepte pas que l’entreprise soit citée en exemple par le gouvernement. Deux cents salariés ont répondu à son appel à débrayer, hier. Ecoutez Sébastien Benoît, au micro de Charlotte David.

Hier, la direction de STX a précisé que 500 personnes avaient été embauchées en 4 ans, de 2013 à 2016. La CGT demande 600 embauches en CDI pour les ouvriers et 200 embauches pour les techniciens, pour faire face à la montée en charge chez STX.