Bretagne

A vos porte-monnaie, la rentrée approche !

19 août 2019 à 11h15 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Hit West

Si certains cartables sont déjà prêts, nombre d’autres attendent le versement de l’ARS pour achever de se remplir de fournitures scolaires.

L’allocation Rentrée Scolaire 2019 sera versée ce mardi 20 août à près de 3 millions de familles, de 368,84 euros pour 1 enfant de 6 à 10 ans jusqu’à 402,67 euros de 15 à 18 ans. Une aide salutaire face à l’effort financier, parfois important, que représentent les achats de fournitures scolaires. Ils ont toutefois nombreux à avoir anticipé leurs courses, pour ne pas avoir à se précipiter les derniers jours de vacances. Au Bureau-Vallée de Basse-Goulaine à côté de Nantes, liste en main, les parents parcourent les rayons, en essayant de trouver des compromis avec leurs enfants. Stéphanie Darfilali est responsable adjointe du magasin :

Écouter le podcast

"Elle rentre en seconde donc elle n’a pas toute la liste mais on fait les premières courses pour au moins assumer la rentrée… Cette trousse-là elle est belle… Et Maman a dit quoi ? Elle a dit oui ! Dans la limite du raisonnable parce qu’il y a tellement de choses en rayon. On leur laisse choisir la trousse et l’agenda, le reste c’est du basique… Il y a beaucoup de choix, c’est compliqué. On fait un produit plaisir et le reste c’est selon le rapport qualité-prix. C’est vrai que ça monte vite."

Une rentrée qui impacte le budget des familles

Dans ce magasin spécialisé, les cahiers, crayons, gommes, et autres objets indispensables sont disponibles en vrac. Pratique pour tenir au plus près un budget parfois serré… De plus en plus gonflé au fur et à mesure que les enfants grandissent.

Écouter le podcast

"En CP on va partir sur des petites choses, ils n’ont pas besoin de cahiers, ça va être plus du crayons, l’ardoise… Ça va être très simple. Après quand on part sur collège/lycée, c’est cahier, classeur, feuille bristol. Toute une panoplie d’articles. Ça peut coûter cher mais nous on s’efforce de vendre beaucoup de produits à l’unité. Automatiquement ça peut coûter moins cher."

La rentrée, victime de la mode

Et puis il y a ces articles pour lesquels il est difficile de brider les enfants. Si un bel agenda peut inciter à l’ouvrir, alors mieux vaut peut-être faire l’effort financier ! Cartable, trousse, agenda… Les tendances varient légèrement à chaque rentrée, sauf peut-être pour une marque de sac pour adolescents, indétrônable depuis des décennies.

"Pour les petites filles on va être sur la licorne, strass, brillant, licornes, lamas… Pour les petits garçons on est sur le foot, les voitures, Pokémon… Pour les jeunes on a l’Eastpak, en différents coloris. Tous les jeunes ont ça."

L’incontournable de la rentrée est enfin bien sûr le recyclage. Pas question de gaspiller pour bon nombre de familles qui font le tri des affaires de l’année passée. Les fournisseurs prennent également le pli en proposant des articles avec des emballages verts ou, comme ici, sans emballage.