Bretagne

A quoi a servi le G7 des parlementaires à Brest ?

08 septembre 2019 à 15h04 Par Dolorès CHARLES
G7 à Brest
Crédit photo : Yann Launay pour Hit West

La fin du G7 des parlementaires à Brest : le finistérien Richard Ferrand dressera un bilan de cette réunion au Président Macron ce lundi.

Elle fait la fierté de Richard Ferrand, l'organisateur de ce G7 parlementaire : une déclaration sur la protection des océans a été adoptée à Brest, par les présidents de parlements des sept pays les plus riches du monde, auxquels s'ajoute la vice-présidente du Parlement européen. Cette déclaration réaffirme "l'urgence d'adopter des stratégies à même de protéger les richesses que nous offrent les océans". Une déclaration d'intention, qui reste très générale. Alors ce type de G7 est-il vraiment utile ?

Les rencontres de Brest vont-elles servir à quelque chose ? La réponse de Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale interrogé par Yann Launay.

Écouter le podcast

"Dire que quand des chefs d'Etat ou des présidents d"assemblées se rencontrent cela ne sert à rien.. pourquoi voudriez-vous qu'on le fasse, si cela ne servait à rien ? C'est la première fois depuis 17 éditions qu'un G7 parlementaire couche sur le papier un certain nombre d'engagements auxquels ont souscrit les présidents d'assemblées... Il s'agit de dire que la protection des océans, la gestion régulée de la ressource, la recherche scientifique, seront systématiquement placées au premier rang, lorsqu'il s'agira de parler législation, budget ... et d'orienter telle ou telle politique gouvernementale."

Mais adopter ce type de déclaration ne relève-t-il pas plutôt du rôle de l'Onu, qui rassemble la quasi totalité des pays du monde ? Richard Ferrand.

Écouter le podcast

"Je pense que la mobilisation pour la protection des océans a besoin d'être générale. Nous apportons notre contribution, nous voulons le faire en mettant tout notre poids politique dans la balance. Que l'Onu continue ses travaux nous paraît nécessaire, et nous pèserons justement sur ces travaux pour que les priorités débattues ensemble soient bien prises en compte dans un cadre juridique."

Richard Ferrand rencontrera ce lundi (9 septembre) le Président Emmanuel Macron pour lui remettre la déclaration et lui dresser un bilan du G7 parlementaire.

Un G7 contesté…

A l’appel de plusieurs syndicats, partis et organisations, 300 personnes ont manifesté en plein centre-ville de Brest samedi après-midi contre la tenue de la réunion des Présidents de Parlements. Parmi les slogans : « Militer pour l’interdiction des armes nucléaires » ou encore « ras-le-bol de la politique ».