Pays de la Loire

A Nantes, Noël en soutien aux commerçants

05 décembre 2019 à 15h49 Par Emilie PLANTARD
Crédit photo : Hit West

Il y a 1 an, les manifestations de gilets jaunes mettaient le chahut dans le centre-ville de Nantes, nuisant profondément à l’activité commerçante. Cette année, l’association Plein Centre met le paquet pour la redynamiser.

Pour se donner une chance supplémentaire de soigner cette plaie ouverte depuis plus d’un an, l'association Plein Centre a décidé de frapper fort avec les animations de Noël. Un programme un peu plus riche que d’habitude, jusqu'au 24 décembre, pour attirer les clients et les inciter à faire leurs achats dans les commerces du centre-ville. Olivier Dardé est président de Plein Centre :

Écouter le podcast

"Les calèches, le petit train de Noël, le marché de Noël qui est extraordinaire, il y a le manège sapin du côté de la cathédrale, ce sont des choses qui font partie de l’embellissement, du côté féérique de la ville. On a mis l’accent sur 2 nouveautés avec un marché des créateurs qui seront dans des grands tipis qui seront place Graslin et sur le square Louis Bureau vers le musée d’histoire naturelle un côté féérique avec des pommes-tde-pain géantes, des jeux de sons et lumières… On emmène les gens sur d’autres lieux, d’autres rues, d’autres places et on fait des animations un peu différentes."

Consommer en centre-ville : Un geste engagé

L’association, qui réunit plus de 400 commerçants, a utilisé les fonds alloués par la mairie de Nantes (250.000 euros) et l'Etat (290.000 euros) pour redonner du dynamisme au cœur de la ville. Une attention particulière est donc portée aux animations, amis également à la communication. Au-delà du divertissement, l'association veut faire passer un message. Aujourd’hui le consommateur doit s'engager et faire le choix du commerce de proximité plutôt que le commerce sur internet.

Écouter le podcast

"Ça nous semblait important. On a un bilan d’activité 2019 en demi-teinte, on sait que la réussite de 2019 va passer par le mois de décembre, pour certains commerçants c’est 30% du chiffre de l’année donc c’est important de faire une belle réussite. On est allés chercher les soutiens financiers, la ville de Nantes, l’Etat nous ont accompagnés, nous adhérents aussi on a mis la main à la poche, et cette somme nous a permis de mettre le paquet. C’est important de bien réussir ce mois de décembre avec Noël. Derrière tout ça, il y a des petits commerçants, artisans, qui ont du mal à vivre de leur travail, il faut les aider, ils n’ont pas les moyens d’être sur le digital avec des outils de communication. Et puis le centre-ville, ce sont les animations, les événements, le patrimoine, la culture, je peux aller acheter une paire de chaussure et aller boire un café place Graslin, c’est l’émotion qui est intéressante dans le centre-ville et ce sont des émotions que je ne vivrai en tapant sur internet assis dans mon canapé."

Les grands centres-villes s'unissent

Il y a quelques mois, les associations de commerçants des centres-villes de grandes villes avaient alerté les autorités sur les conséquences des manifestations de gilets jaunes. Depuis, elles ont décidé de se fédérer.

Écouter le podcast

"Toutes les grandes métropoles de France, Montpellier, Toulouse, Marseille, Bordeaux, Nantes, Rennes… On a eu un après gilets jaunes compliqué. On a décidé de se structurer en association, le 5 et 6 novembre dernier, ça s’appelle la CAMF, les Commerçants et Artisans des grandes Métropoles de France de plus de 100.000 habitants. On s’est fédérés de façon à ce que devant l’Etat on parle à l’unisson en demandant des choses précises, concrètes. Ça arrange l’Etat et ça nous arrange nous, pour avoir un porte-voix plus fort. On est 14 dans l’association."

La ville de Nantes joue également le jeu en proposant les transports publics gratuits les samedis et dimanches des 2 derniers week-end avant Noël. Les magasins seront également ouverts le1er, 15 et 22 décembre.

Retrouvez toute la programmation sur www.pleincentre.fr