A Nantes, l'hommage à Rémi perturbé par les casseurs

27 octobre 2014 à 23h43 par La rédaction

HIT WEST
Du mobilier urbain détruit, des vitrines de magasins brisées et tagguées rue Crébillon, idem pour les banques de la place Royale…Ce sont les stigmates de la flambée de violence qui s’est produite hier soir dans le centre ville de Nantes, à l’issue de la manifestation en hommage à Rémi Fraisse, le jeune toulousain décédé samedi soir sur le site du barrage de Sivens, dans le Tarn. Une manifestation d’environ 300 personnes, qui s’était jusque-là déroulée dans le calme mais qui a dégénéré en début de soirée à cause d’un petit groupe de casseurs, apparemment bien organisés. Ecoutez le témoignage d’Alexandre, concierge de l’hôtel de France, rue Crébillon, au micro de Charlotte David.