Actualités régionales

17 octobre : Journée du Refus de la Misère

17 octobre 2018 à 08h29 Par Alexandra BRUNOIS
C’est la Journée mondiale du refus de la Misère en ce 17 octobre.

Alors qu’on s’apprête à célébrer le 70ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, ATD Quart Monde appelle à se mobiliser pour les droits fondamentaux que sont l’accès à la santé, le logement ou encore à l’éducation.

EN BRETAGNE
Rendez-vous à Brest sur la place des enfants aux Capucins. Le collectif brestois du Refus de la Misère organise des ateliers créatifs et ludiques de 14h à 17h. Débat « Agir pour le partage du savoir et de la culture : quels accès à Landerneau », c’est à 18h15 à la Maison pour tous Centre Social.
A Saint-Brieuc, une expo photos est visible au Jardin d’Hiver… témoignages de personnes ayant vécu l’exclusion. Ciné-débat à Loudéac ce soir dès 20h avec la projection du film « Se Battre » à la salle Jeanne Malivel.
A Vannes, le rendez-vous est donné sur le parvis de la gare dès 17h30… avec plusieurs animations et notamment l’inauguration officielle de la dalle, réplique de celle du Trocadéro en l’honneur des victimes de la misère.
A Rennes, prises de paroles, jeux et échanges au passage des Carmélites de 14h à 17h.

EN PAYS-DE-LA-LOIRE
Animations, témoignages ou encore expositions aujourd'hui à partir de 16h à Laval.
La Maison des Familles elle tient une conférence de presse dans les locaux à Saint-Herblain. A Nantes, le rendez-vous est donné samedi de 12h à 18h pour un repas partagé, une conférence populaire et diverses animations, place du Bouffay à Nantes.

Tous les événements sur www.atd-quartmonde.fr

"Plus personne à la rue" à Rennes
A Rennes, un appel est lancé par plusieurs associations et collectifs qui demandent au Préfet d'ouvrir un centre d'accueil pour les sans-abris quelle que soit leur nationalité et leur situation administrative... Un centre qui serait ouvert 24h/24, toute l'année et de manière inconditionnelle!

"À Rennes, comme partout en France, de nombreuses personnes se trouvent à la rue, parfois même des familles avec des enfants en bas âge. Ces personnes ne se voient proposer aucune solution de logement ni même d'hébergement d'urgence.
La loi précise pourtant (art. L345-2 du Code de l'Action Sociale des Familles) que dans chaque département doit être mis en place un dispositif de veille sociale chargé d'accueillir les personnes sans-abri ou en détresse, quelle que soit leur situation administrative.
Par ailleurs, la Convention de Genève et le Code du Droit d'Asile font bien obligation à l'Etat de nourrir , de vêtir et de loger tout demandeur d'asile quelle que soit sa nationalité.
Ces exigences légales ne sont pas satisfaites à un niveau suffisant dans notre département".

Les Signataires au 16/10/2018 : ACE, Alternative Libertaire, Association des Centres Sociaux de Rennes, ATTAC, Bienvenue !, CCFD Terre Solidaire, CNT, CRIDEV, DAL 35, EELV 35, Ensemble, groupe thématique migrants France Insoumise 35, FSU 35, GREF, LDH Rennes, MIDAF, Migrants Québriac Solidarité, MIR, MJCF, Mouvement de la Paix, MRAP, NPA, Parti Pirate, PCF Rennes Métropole, PG, Secours catholique/Caritas France 35, Si on s'alliait, Utopia 56, UTUD