120 sites internet piratés, dont le site du diocèse de Nantes

12 janvier 2015 à 4h14 par La rédaction

HIT WEST
Le Monde est Charlie. Partout en France et dans l’Ouest des manifestations étaient organisées ce week-end pour soutenir la liberté d’expression et lutter contre le terrorisme, après l’attentat meurtrier qui a fait 12 victimes à Charlie Hebdo, mais aussi pour la policière tombée à Montrouge et les 4 otages tués dans l’Hyper Casher de la porte de Vincennes. Près de 100.000 personnes ont ainsi défilé samedi à Nantes, plus de 100.000 aussi à Rennes hier, 65.000 à Brest, 45.000 à Angers, 30.000 à Lorient, 30.000 aussi à St-Brieuc, 25.000 à Vannes, 25.000 aussi à La Roche, 10.000 à Laval, Morlaix et à Dinan.

A Paris, la marche républicaine a réuni l’ensemble de la classe politique du pays à l’exception du FN mais aussi de nombreux chefs d’Etat et de Gouvernement du monde entier autour de François Hollande et des centaines de milliers d’anonymes.

En marge de cette actualité, notez que 120 sites internet français ont été piratés, à l’image des sites du diocèse de Nantes, de la mairie de Port-Louis ou bien la page Facebook de la cathédrale de Vannes. Sur la page d'accueil, une inscription en arabe sur fond noir. Les activistes se revendiquent d'une cyber-résistance tunisienne.