MONTRE MOI TA POUBELLE ET JE TE DIRAIS QUI TU ES ! ON PARLE DU TRI DES DECHETS !

MONTRE MOI TA POUBELLE ET JE TE DIRAIS QUI TU ES ! ON PARLE DU TRI DES DECHETS !

18 février 2021

Fabien Gonzalez

MONTRE MOI TA POUBELLE ET JE TE DIRAIS QUI TU ES ! ON PARLE DU TRI DES DECHETS !

SUR PLACE... ou à emporter !

Mots-clés: actualite,bretagne,pays de la loire,decryptage,societe
Les pots de yaourt, les tubes de dentifrice, les barquettes en métal, en carton, en aluminium, tout ce qui contient du plastique… Désormais ce ne sont plus seulement les bouteilles et les flacons en plastique, mais tous les emballages qui sont à déposer dans la poubelle jaune ou le sac de tri jaune sur la quasi-totalité de la Loire-Atlantique. C’est le dossier du jour avec Cédric, tu es allé visiter cette usine appelée Arc en ciel à Couëron, près de Nantes, c’est la que vos poubelles atterrissent… des sacs bleus pour le tout venant et la nouveauté ce sont des sacs jaunes, vous les connaissez mais on on doit désormais y mettre encore plus d’emballage. Le site de tri Arc en Ciel est au cœur de ce dispositif qui a un but: que les rejets des habitants des agglomérations nantaise et nazairienne soient triés et valorisés encore plus, de 45% aujourd’hui à 65% en 2030. Aujourd’hui, les matériaux non recyclés sont aussi utilisés, mais seulement sous forme d’énergie, ils sont brûlés: 98% des 100000 tonnes de déchets ménagers (les poubelles bleues principalement) permettent de chauffer l’équivalent de 7000 logements et de fournir de l’électricité à 1900 foyers par an. C’est bien, mais plus de réutilisation, c’est mieux: pour chaque habitant, cette augmentation du nombre d’emballages à mettre dans la poubelle jaune consacrée aux matériaux recyclables, c’est 2,5 kg de plus de déchets recyclés chaque année par habitant... S’il joue le jeu. Car l’habitant, c’est l’un des nœuds, c’est lui qui fait ce premier tri entre les bacs bleus et jaunes. Et contrairement aux idées reçues, ces deux sacs ne sont pas mélangés dans le camion de ramassage, ni à l’usine. Ce genre de croyances vaut d’être contestée : 28% des déchets jetés dans les sacs bleus pourraient être recyclés s’ils étaient simplement mis dans le sac jaune. Voilà donc quand on met une barquette dans le sac bleu en se disant « bah de toute façon c’est pareil… ben non » Simplifier le tri, c’est l’objectif de Mahel Coppey, élue à la mairie de Nantes, adjointe à l’économie circulaire, à l’innovation sociale et à la gestion des déchets :