Le Tour de France au départ de Brest : les coureurs fin prêts

25 juin 2021 à 13h04 - Modifié : 25 juin 2021 à 13h04 par Dolorès CHARLES

Tour de France 2021
Crédit: Yann Launay-Hit West

L'an passé, la présentation des coureurs avait dû se faire à huis clos. Cette fois, le public était au rendez-vous : 23 équipes sont engagées sur ce Tour de France 2021 ont été présentées hier à Brest.

Ce n'était pas encore la foule des Tours "d'avant", mais des centaines de personnes ont pu applaudir les coureurs. Parmi les inconditionnels qui ne voulaient pas manquer l'événement : Laurence, elle-même ancienne coureuse cycliste, amoureuse du Tour de France :

"La présentation des coureurs, c'est mythique, c'est aussi mythique que le départ : c'est les voir de près, avoir l'impression de les toucher. Mes chouchous ? On a un champion du monde magnifique : (Julian) Alaphilippe reste un coureur à l'instinct, quand il a envie d'y aller, il y va, et en plus il est en train sur la route de prendre un caractère un peu à la Bernard Hinault, ça j'adore... Après, on est à Brest, donc Valentin Madouas, qu'on va suivre attentivement. Je ne vais pas tous les citer, j'en aime énormément des coureurs."

Tour de France 2021 - Laurence
Crédit: Yann Launay-Hit West

Les règles sanitaires

Pour assister à la présentation des coureurs, le public devait présenter un test négatif ou une preuve de vaccination, et porter un masque. Des conditions, qui en ont peut-être dissuadé certains : l'affluence est restée très raisonnable, autour du Parc à Chaînes, presque timide, mais pour Laurence, la ferveur ne demande qu'à s'exprimer :

"Même s'il y a moins de public que par exemple en 2018, pour le départ de l'étape, où là c'était noir de monde, bon, on verra samedi comment ce sera. Il y a moins de monde, mais on sent quand même cette motivation des gens, cet allant qu'amène le Tour de France, on le sent, là , dans le public."

Tour de France 2021
Crédit: Yann Launay-Hit West
Tour de France 2021 - Laurence
Crédit: Yann Launay-Hit West

Un supporter de la team Total Direct Energie

Michel, venu de La Châtaigneraie (85), agite son drapeau vendéen au passage de l'équipe Total Direct Energie. Cet inconditionnel du Tour de France est heureux de retrouver un Tour "presque normal" :

"On a une sensation de liberté, aujourd'hui, ça fait du bien. Il y a du public, quand même. J'ai le cœur qui tappe. Je ne peux pas m'en passer : c'est quelque chose d'unique. On a un petit combi aménagé, et on suit les étapes. Le vélo, c'est ma passion : je fais 8 000 kms de vélo par an. Beaucoup de gens suivent le Tour de France mais n'imaginent pas l'effort que les coureurs font. Le vélo, c'est quelque chose !"

Tour de France 2021 - Michel
Crédit: Yann Launay-Hit West

Presque comme le Tour de France "d'avant"

Finalement, les contraintes sanitaires ont été encore assouplies, au dernier moment : pour les premières étapes, le pass sanitaire ne sera exigé que pour le public situé au plus près du podium et de la ligne de départ ou d'arrivée. Ce Tour 2021 devrait donc un peu plus ressembler à un Tour de France "d'avant", à la satisfaction de Christian Prudhomme, le directeur du Tour :

"L'année dernière le Tour de France a eu lieu fin août et en septembre... Alors même si ce n'est pas la date prévue à l'origine, pas le lieu prévu à l'origine, on est très contents d'être là, avec encore un masque, il faut faire attention, la pandémie n'est pas partie, mais avec bien plus de sérénité que l'année dernière."

Tour de France - Christian Prudhomme
Crédit: Yann Launay-Hit West

Le départ de la 1ère étape sera donné ce samedi, mais des coureurs pas comme les autres s'élancent dès ce vendredi. Un lycéen de 16 ans, Hakaroa Vallée, diabétique de type 1, va faire équipe, sur un tandem avec Jean-Luc Perez, un champion d'ultra cyclisme. Tous les deux vont courir les vraies étapes du Tour, intégralement, un jour avant.