Le scrutin en région Pays de la Loire

18 juin 2021 à 14h59 par Dolorès CHARLES

Panneaux électoraux PDL
Crédit: Dolorès Charles

Quelques précisions à j-2 du scrutin sur les régionales en Pays de la Loire.

La région Pays de la Loire compte 3,7 millions habitants et dispose d'un budget d'environ 2 mds euros. Dimanche, les ligériens et ligériennes, âgés de plus de 18 ans, sont appelés à participer au premier tour d'un scrutin, qui doit permettre de désigner 93 conseillers (35 en Loire-Atlantique, 19 dans le Maine-et-Loire, 7 en Mayenne, 15 en Sarthe et 17 en Vendée). Tous seront amenés à siéger à l'Hôtel de région, à Nantes. Les nouveaux élus seront aux commandes pour 7 ans au lieu de 6, jusqu’en mars 2028 (pour éviter le doublon avec la présidentielle de 2027 !)

Les modalités du scrutin

Si une liste obtient la majorité absolue des voix exprimées (plus de 50%) au premier tour, le conseil régional est composé dès le 20 juin (date du premier tour.) Une liste peut se maintenir au second tour si elle obtient plus de 10% des voix exprimées, fusion possible au-delà de 5%.

La répartition des sièges

La liste arrivée en tête avec le plus de suffrages se voit attribuer une « prime majoritaire » de 25 % des sièges à pourvoir. Le reste (75 %) est réparti à la proportionnelle, au prorata du nombre de voix obtenu par chaque formation politique (y compris la liste en tête). Les sièges sont de plus répartis au prorata des voix obtenues dans chaque département.t.

Les résultats de 2015

Le Vendéen Bruno Retailleau l'avait emporté avec 42% des voix (54 sièges), devant Christophe Clergeau (PS) allié aux écologistes de Sophie Bringuy - 37% et 26 sièges, et Pascal Gannat représentant FN - 19% des voix et 13 sièges. Le sénateur LR Bruno Retailleau a été remplacé depuis 2017 par Christelle Morançais pour cause de cumul des mandats et fonctions. Jacques Auxiette (PS) avait occupé la fonction sur la période 2004-2015, et avant lui, la région a toujours été à droite : Jean-Luc Harousseau ; François Fillon ; Olivier Guichard ou encore Vincent Ansquer (1974).

Les compétences de la région

La région s'occupe des transports (ports, aéroports, ferroviaires, etc.), du développement économique, de la formation et de l'apprentissage, des lycées. Elle possède aussi des compétences dans l'agriculture et l'agroalimentaire ou l'environnement (qualité de l’Air, gestion des déchets, etc.)

8 candidats en lice contre 10 en 2015 :

Christelle Morançais (LR) - " Union de la droite et du centre"

Guillaume Garot (PS) - "Printemps des Pays de la Loire"

François de Rugy (LREM) - "La Région de tous les progrès"

Matthieu Orphelin (Ecologiste) - "L’écologie ensemble, solidaire et citoyenne"

Hervé Juvin (RN) - "Pour une Région qui vous protège - liste soutenue par le Rassemblement national"

Cécile Bayle de Jesséé (Debout la France) - "Debout les Pays de la Loire-liste d’union"

Eddy Le Beller (LO) - "Lutte ouvrière-Faire entendre le camp des travailleurs"

Linda Rigaudeau - "Un nôtre monde Pays de la Loire"