Des produits solaires 100% bretons

15 mai 2021 à 15h23 - Modifié : 20 mai 2021 à 13h44 par Dolorès CHARLES

Nous vous en avions parlé, sur Hit West dans la Minute Positive de Sylvain, quand Lucille et Allan avaient lancé leur campagne de financement participatif : les produits solaires conçus par nos deux jeunes Morbihannais sont aujourd'hui une réalité. Rencontre signée Yann Launay.

Une crème et un stick solaire commercialisés sous la marque "Kerbi", un clin d'oeil à la plage de Kerbilouët, à Arradon, prisée par Lucille et Allan. Leurs produits solaires utilisent des matières naturelles, sans substance toxique. Amateurs de sports nautiques et amoureux de l'océan, ils cherchaient à réduire l'impact des produits cosmétiques sur l'environnement :

"Un chiffre a été un peu choquant pour nous : 25 000 tonnes de crème solaire se retrouvent chaque année dans la mer. 10% des coraux de la planète seraient impactés par les produits solaires chimiques. Des composants dans les crèmes solaires conventionnelles perturbent les coraux, les algues qui les abritent, mais aussi les phytoplanctons."


Lucille
Lucille
Crédit: Yann Launay-Hit West

Un double objectif

Pour la conception de leur crème, Lucille et Allan avaient un double objectif : préserver l'environnement comme la santé des utilisateurs :

"On souhaitait des filtres minéraux, à base de dioxyde de titane et d'oxyde de zinc : ce sont les deux filtres UV minéraux capables de vous protéger du soleil, avec un impact minimal sur les fonds marins. On a choisi de ne pas utiliser de nanoparticules, et de ne pas mettre de parfum, parce que cela peut être un allergène pour certaines personnes."

Lucille et Allan
Lucille et Allan
Crédit: Yann Launay-Hit West

Des produits sans nanoparticules, sans dérivés de pétrole, mais avec par exemple de l'huile de coco bio, de l'huile de ricin bio. Mais les produits Kerbi sont-ils efficaces pour se protéger du soleil, sont-ils aussi efficaces que les crèmes conventionnelles ? La réponse de Lucille :

"La crème solaire a un indice de protection de 50, et le stick un indice de 50+... De très hautes protections, et tout cela est bien sûr réglementé par l'Union Européenne. L'année dernière, on a fait des tests, et Allan, qui a une peau très blanche, une peau de breton, n'a pas pris de coups de soleil."


Lucille
Lucille
Crédit: Yann Launay-Hit West

Une première en France

Réduire l'impact sur l'environnement passe aussi par des contenants innovants : le flacon de crème solaire Kerbi est en bioplastique, à base de canne à sucre. Et le stick, particulièrement destiné aux pratiquants des sports nautiques, est entièrement en carton. Une première en France. Mais un stick en carton, dans un environnement marin ?

"On a fait des tests, on les a mis dans l'eau.. Cela ne bouge pas.. Il faut éviter de le mettre devant son pare-brise, ça peut fondre avec les températures extrêmes.. Après, si vous le mettez avec vous dans l'eau, ça peut peut-être faire partir les inscriptions, mais le produit reste en place, c'est étanche. On est vraiment content, c'est vraiment une avancée. Dans les prochaines années, on a envie de s'améliorer sur le packaging, l'emballage : essayer de proposer du vrac, quelque chose de rechargeable. C'est vraiment une ambition pour nous."

Lucille et Allan
Lucille et Allan
Crédit: Yann Launay-Hit West

Ces produits respectueux de l'environnement et de la santé sont éco-conçus. E ils ne peuvent être bradés, mais Lucille et Allan tenaient à fixer un prix de vente réaliste dès le lancement :

"La crème solaire est à 20 euros pour 75 ml, et le stick est à 17 euros pour 20 grammes. On est sur des prix très raisonnables. C'est un peu plus cher que des produits solaires conventionnels. On ne peut pasfaire une marge énorme non plus : pour la première année, c'est difficile, mais ce que l'on veut, c'est s'implanter sur le territoire régional dans un premier temps, se faire connaître petit à petit.." 

Prochaine étape : élargir la gamme de produits

L'objectif de nos deux jeunes dirigeants est d'élargir leur gamme de produits, et de fabriquer la crème solaire dans l'Ouest, alors que pour l'instant c'est un laboratoire parisien spécialisé qui s'en charge.

La crème solaire et le stick "Kerbi" sont disponibles dans des boutiques bio et vrac, dans des pharmacies, ainsi que sur internet, en vente directe, sur le site kerbi.fr