Véolia retient 20 restaurateurs pour la plage de la Baule, Le Nossy Be écarté

Yann Launay
23 octobre 2017
Par Dolorès CHARLES
Veolia, qui a obtenu la concession de la plage de la Baule, a dévoilé les candidats retenus pour les lots de restauration.

Les heureux et les déçus. Veolia, qui a obtenu la concession de la plage de la Baule pour 12 ans, vient de dévoiler les candidats retenus pour les lots de restauration. Sur 30 dossiers déposés, 20 opérateurs ont été retenus à l’issue du process de sélection. 17 des exploitants actuels vont poursuivre leur activité et 3 nouveaux exploitants vont arriver dès la saison 2018. Certains sont écartés comme le Nossy Be, lieu phare pour les people de passage à La Baule, et le Papagayo. Parmi les critères de sélection du groupe Véolia : les capacités professionnelles, techniques et financières des candidats, l’équilibre entre les différents types d’établissements etc.

Reste à attribuer les 14 lots clubs de plage et clubs de voile. Les dossiers des candidats sont attendus pour ce lundi.

Le communiqué complet de Véolia:

"En attendant l’attribution des lots retenus pour les clubs de plage et de voile, Veolia présentait aujourd’hui la liste des candidats sélectionnés sur les lots de restauration. Sur 30 dossiers déposés et à l’issue d’une phase de contrôle et d’analyse rigoureuse et
complète, 20 opérateurs ont été retenus. Présentation. A quoi ressemblera la plage de La Baule l’été prochain ? Côté restauration, le voile a été levé aujourd’hui avec l’annonce, par Veolia, des candidats retenus à l’issue du process de sélection. Précisément, 17 des exploitants actuels vont poursuivre leur activité dans les nouvelles dispositions du marché et 3 nouveaux exploitants vont arriver sur la plage dès la prochaine saison, complétant le dispositif des lots liés à la restauration.

Parmi les critères de sélection, Veolia a notamment retenu les capacités professionnelles, techniques et financières des candidats et leur adéquation avec l’ambition d’un projet qui vise une attractivité renouvelée, tout en conservant son caractère familial et qui privilégie « l’esprit Baulois ». Ont également été pris en compte le maintien d’un équilibre entre les différents types d’établissements
et les caractéristiques de chaque emplacement. Par exemple, les parties de la plage principalement occupées par des familles auront une offre adaptée à leurs besoins et leurs attentes.

Au final, la liste des établissements présents l’été prochain sur la Plage est la suivante :

L'Abri Côtier
L’Eden Beach
L'Albatros
L'Etoile
Le Ponton
Les Canetons
L’Ipanéma
Les Brassés
Les Fils à Maman
Punch In Baule
Le Beach Bar
Les Cabines
Les Dauphins
La Plage de Val
Le Gulf Stream
La Barbade
Les Léopards
Beach Océan
Les Pinces
Les Pieds dans le sable

Un embellissement qui participe à l’attractivité de la plage

Ces établissements sont au cœur d’un projet qui intègre une charte architecturale conçue par l’atelier Nantais PADW Architecte. Loin d’uniformiser le style de la plage, il a vocation à définir une structure de base adaptable par chaque commerce. Une étude des effets du vent et de la mer sur la plage de La Baule ont défini les zones d’implantation privilégiées et les contraintes d’arrimage nécessaires. Cela explique l’implantation de nouvelles structures démontables. La sécurisation et la mise aux normes des branchements, notamment électriques, des différents exploitants de la plage seront également réalisées.

L’image de marque de La Baule est modernisée, tout en respectant son style caractéristique. Les constructions seront moins dépareillées et plus qualitatives pour les restaurateurs et pour les utilisateurs, qui disposeront d’équipements aux normes. Le plan d
’aménagement reste proche de l’existant, les habitués de la plage retrouveront rapidement leurs habitudes dans un environnement renouvelé.

Dans le respect de la charte architecturale, Veolia va commencer la réhabilitation progressive des postes de secours, des douches et des sanitaires. Pour renforcer l’accès aux personnes à mobilité réduite, une troisième rampe d’accès sera créée au niveau de l’avenue du Général de Gaulle. Enfin, des équipes seront en permanence au service des nouveaux opérateurs et des utilisateurs de la plage.
Le nettoyage de la plage et l’entretien des équipem ents publics sont également à la charge de Veolia, dont c’est un des métiers historiques. Ce volet constitue une part non négligeable des frais d’exploitation portés par le concessionnaire

Reste à attribuer les 14 lots clubs de plage et clubs de voile pour lesquels la consultation est en cours depuis le 12 septembre. Les dossiers des candidats sont attendus pour le 23 octobre 2017. L’avenir de la plage de La Baule aura franchi une nouvelle étape."

La lettre de refus, reçue par le Papagayo :

Les restaurateurs écartés par Véolia ont reçu ce week-end le soutien de nombreux baulois sur le réseau social Facebook, notamment.