Un Winetruck sillonne les Pays-de-la-Loire, mais c'est quoi ?

Charlotte David
05 décembre 2017
Par Katell LAGRE / Dolorès CHARLES
Anthony Godicheau a importé l'idée du "Winetruck" des Etats-Unis en France, et il sillonne les marchés ligériens. Rencontre.

Vous l’avez peut-être croisé, sur le marché Zola, le jeudi, à Nantes, ou place Leclerc, le dimanche, à Angers. Anthony Godicheau et son camion noir, rempli de bouteilles de vin et de quelques bières. Du vin bio et local, et des bières brassées dans la région. Le concept s’appelle « La cave en voyage », une idée venue tout droit de la côte ouest des Etats-Unis et directement inspirée des foodtrucks qui fleurissent dans les villes.
Charlotte David a rencontré le jeune caviste de 32 ans, natif d’Angers et basé à Nantes. Reportage.

Écouter le podcast

« Là on est dans le winetruck, j’ai 70 bouteilles autour de moi ». Des vignerons locaux pour l’essentiel, des pays nantais et angevins, et un parti pris : le bio. Mais pourquoi s’installer sur les marchés ? Et pourquoi pas, répond le caviste itinérant : « Le marché, c’est un lieu de métiers de bouche. On va retrouver le charcutier, le fromager, le poissonnier, etc. Mais en termes de vin, l’offre était très restreinte, et encore plus sur le métier de caviste ». Alors après une étude de marché poussée, le diplômé de l’Ecole du vin à Paris a choisi de reprendre le concept du winetruck, repéré lors d’un voyage en Californie, et qui surprend les passants : « Les foodtrucks commencent à rentrer dans notre société. Mais ils sont complètement surpris de voir du vin dans un camion, et en plus, avec un camion agencé en système de cave, et avec un caviste derrière ». Un caviste qui fait de la pédagogie des terroirs, et qui veut dépoussiérer un monde du vin qu’il trouve parfois trop élitiste. Une idée qui fonctionne, en tout cas auprès des jeunes : « Moi, je suis assez client, tout ce qui est proximité, et aussi le foodtruck… Moi, j’aime bien », « sur un marché, on est aussi là pour se faire plaisir, donc pourquoi pas ? ».

Anthony Godicheau explique le concept de son winetruck, un foodtruck version vin à Charlotte David.

Écouter le podcast

« Je suis tombé sur ce concept en Californie, et ça a fait comme un déclic, du fait de mon métier, caviste, et du fait que j’ai passé deux ans à voyager. Donc, une cave itinérante. Pourquoi les marchés ? Parce qu’il n’y avait pas d’offre. L’étude de marché a été poussée à son maximum, et je suis le seul à proposer aujourd’hui tous ces conseils, sur les territoires nantais et angevin ».

Le jeune caviste itinérant s’est lancé dans l’aventure après son diplôme à l’Ecole du vin de Paris, et deux ans de voyage à la découverte des vins du nouveau monde. Aujourd’hui, son winetruck suscite la curiosité des ligériens croisés sur les marchés.

Écouter le podcast

« J’explique ma démarche, parce qu’avant d’avoir un camion et des vins, il y a une personne à l’intérieur. J’explique mon parcours et ma philosophie des vins. Je propose des vins bio, en biodynamie et vins nature, parce que je veux que le vin reflète son identité de terroir. J’explique aussi qui sont les vignerons avec qui je travaille, et mon approche de vouloir dépoussiérer le monde du vin, qui est quelquefois trop fermé et élitiste pour moi ».

Le tout à consommer avec modération :-)
Pour savoir où et quand retrouver le winetruck d’Anthony Godicheau, et découvrir les autres prestations qu’il propose : https://www.lacaveenvoyage.com