SNCF : le trafic a repris ce matin entre l'Ouest et Montparnasse

Guillaume Woznicka twitter
03 décembre 2017
Par Dolorès CHARLES
Une deuxième panne en moins de 6 mois entre la gare parisienne et l'Ouest de la France, Nantes, Rennes ou Bordeaux.

Vous pouvez prendre votre train ce matin. Des retards et quelques annulations, mais le trafic a bel et bien repris entre l’Ouest et la gare Paris Montparnasse, au lendemain d’un nouveau bug informatique qui a paralysé les circulations. C’est ce qu’a déclaré ce matin la SNCF Pays de la Loire à Hit West.

Après celle de cet été, trois jours de galère pour le svoyaeurs, une nouvelle panne géante est survenue à la gare Paris-Montparnasse ce dimanche, et c’est tout l’ouest de la France qui a été touché. Plus de train, ou très peu via la gare d’Austerlitz, mais avec beaucoup de retard. Selon la SCNF, la panne était réparée hier soir.

Une deuxième panne en moins de 6 mois, qui a fait réagir la ministre des transports qui s’est rendue sur place hier. Elisabeth Borne parle d’un nouvel incident « inacceptable » et convoque le PDG de SNCF Réseau Patrick Jeantet, à 9H au Ministère.

La SNCF annonce une augmentation de 20 % du nombre de trains. Elle s’engage à rembourser intégralement les voyageurs qui n’auront pas pu prendre un train et à dédommager ceux qui auront pris un train, mais avec du retard.

Vous faites partie des voyageurs impactés ? N'hésitez pas à réagir sur le Facebook de la radio ou via la messagerie.

La ligne tram-train Nantes-Châteaubriant déraille

La Région Pays de la Loire ne versera pas 8 millions d’euros à la SNCF, pour l’achat de matériels en 2018... Une décision prise pour dénoncer les dysfonctionnements récurrents, causés par le givre l’hiver, sur la ligne de tram-train Nantes-Châteaubriant.

Opération escargot des chauffeurs VTC ce matin à Nantes

Galère attendue maintenant sur le périphérique de Nantes, avec cette opération escargot des chauffeurs VTC. Ils se donnent RDV à 7 heures à Atlantis, et doivent se diriger vers la préfecture, en passant par le Pont de Cheviré et Pirmil. Objectif, évoquer leurs difficultés face à Uber à la Préfète de Loire-Atlantique Nicole Klein. Un mouvement qui pourrait être reconduit demain et mercredi.