Sapins de Noël : pourquoi pas un Nordmann de Bretagne ?

29 novembre 2017
Par Alexandra BRUNOIS
Noël, c'est dans un peu moins d'un mois... Et c'est déjà le grand rush chez les producteurs de sapins! La coupe des arbres se termine et les expéditions sont au plus fort. Et le Nordmann a désormais son espèce de Bretagne ! Reportage près de Rennes.

Chez Floval, près de Rennes, ce sont 2 millions d'euros de chiffre d'affaire qui se jouent sur une quinizaine de jours seulement. Et le gros de la production est constitué de Nordmann : une espèce qui s'est imposée dans les foyers... et dans les champs bretons.

Cette année vous trouverez même une étiquette "Nordmann de Bretagne" sur certains sapins. Il faut dire que La Bretagne - et l'Ouest plus généralement, comptent désormais parmi les grosses régions de production à l'échelle française et européenne. Les explications de Loïc Le Calvez, PDG de la société Floval, basée à la Bouëxière.

Écouter le podcast
"Le Nordmann a horreur du froid, nécessite une climatologie plutôt humide, et se plaît énormément en Bretagne. Les investisseurs étrangers ne s'y sont pas trompés : des Danois, des Belges rachètent des fermes dans l'Ouest."

Reste que l'année 2017 a été un peu stressante pour les producteurs de l'Ouest et pour leurs sapins :

Écouter le podcast
"C'était une année difficile : il y a eu une grosse période de sécheresse, on a craint pour les sapins, qui commençaient à perdre leurs aiguilles, à brunir. Fort heureusement, septembre a été arrosé, et c'est une époque où on met du calcium, du magnésium, pour les faire verdir, donc comme il a plu les sapins ont pu bénéficier des amendements et se remettre en bonne santé."

Si le Nordmann est la star incontestée, avec ses larges aiguilles, sa couleur et sa résistance une fois coupée, il n'a pas forcément toutes les qualités... Son prix reste élevé et son odeur est très discrète : les producteurs sont donc toujours à la recherche de l'espèce idéale.

Écouter le podcast
"On voit apparaître du Fraseri, du Lazio Carpa, on essaye, nous producteurs, de développer une gamme de produits qui aient les carastéristiques du Nordmann en matière de durabilité, mais qui soit capable de pousser plus vite, de manière à avoir plutôt le prix de l'épicéa."

Sachez que lorsque vous achèterez votre sapin, le plus souvent, il aura été coupé plusieurs semaines auparavant, et quelques précautions peuvent garantir sa durabilité. Les conseils de Loïc Le Calvez

Écouter le podcast
"On va déjà penser à le faire transiter par un garage, par une pièce non chauffée, pendant un jour ou deux, ne pas le faire passer directement de 0° à 25°. Ne jamais le vaporiser d'eau une fois décoré, cela peu être très dangeureux, par contre on voit des pieds à eau, qui permettent à l'arbre de pomper jusqu'à un litre d'eau : cela va l'aider."