Rythmes scolaires : Lanester reste à 4 jours et demi

05 février 2018
Par Alexandra BRUNOIS
Une grande partie des communes ont maintenant tranché sur les rythmes scolaires à la prochaine rentrée... Si le retour à la semaine de 4 jours d'école est - sans surprise- assez massif au niveau national, c'est beaucoup moins net dans l'Ouest, où des villes comme Nantes, Angers, Rennes et Brest maintiennent les 4 jours et demi. C'est le cas aussi dans de plus petites communes... comme à Lanester !

Alors que sa voisine Lorient et la plupart des communes de l'agglomération, repassent à la semaine de 4 jours, Lanester vient d'annoncer le maintien de la réforme. Les 1715 élèves de ses écoles publiques continueront à se rendre en classe le mercredi matin, et les TAP - les temps d'activités périscolaires, entièrement gratuits, seront donc maintenus...

Comme ailleurs, les parents et les enseignants avaient été consultés, et les résultats étaient très partagés. Au global, 52% des parents souhaitaient le retour à la semaine de 4 jours. Mais la municipalité a décidé de maintenir les 4 jours et demi, considérant que l'apprentissage des enfants se trouve facilité, sur 5 matinées. Et pour Thérèse Thiéry, maire de Lanester, c'est aussi une question d'équité :

Écouter le podcast
"C'est vrai que les enfants apprennent partout. Sauf que, si vous êtes le mercredi matin à la maison, suivant votre milieu socioéconomique, suivant la disponibilité de vos parents, suivant les différentes activités que l'on va vous proposer, vous allez apprendre, mais pas de manière équitable. Donc l'intérêt de l'enfant, prioritaire, et l'organisation des familles : l'école le mercredi matin facilite les choses pour les familles et facilite le retour des femmes à l'emploi."

La municipalité de Lanester estime avoir fait le meilleur choix, dans l'intérêt des enfants et des familles, mais Thérèse Thiéry regrette que le gouvernement ait laissé les communes choisir...

Écouter le podcast
"Pour moi, c'est une question d'égalité d'apprentissage pour tous les enfants du territoire national. J'aurais souhaité que ce soit le ministre qui dise : "c'est comme ça pour toute la France". C'est aux communes que l'on demande de prendre la décision, sans qu'aucune évaluation n'ait été faite d'une réforme aussi importante."

De leur côté, les parents restent très partagés, voire parfois contradictoires, comme le montrent ces quelques réactions recueillies à Lanester...

Écouter le podcast
"Moi je suis déçue, parce que les enfants sont très fatigués, se lever le mercredi matin, ce n'est pas bon pour eux. (..) "Pour moi, c'est bien, c'est ce que je voulais, en tant que maman qui travaille, c'est bien. Et je pense que les enfants assimilent mieux ce qu'ils apprennent le matin (..) Moi j'aurais préféré revenir aux 4 jours, pour les enfants, mais c'est une bonne chose quand même : les enfants vont continuer les TAP, ils font plein de choses et c'est très bien pour eux, ils sont contents de le faire en tous cas."

Un reportage de Yann LAUNAY