Pays de la Loire

Réforme de l'Université : Frédérique Vidal à Nantes

06 février 2018 à 10h58 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Mathieu Lopinot

Alors qu'une journée d'action est prévue aujourd'hui contre la Réforme à l'Université, la ministre Frédérique Vidal hier à Nantes a tenté de rassurer les jeunes.

C’est une nouvelle journée d’action aujourd’hui dans l’enseignement supérieur, partout en France, pour alerter sur les dangers des réformes en cours : ParcourSup et la réforme du bac et du lycée. Les jeunes sont inquiets face à la réforme des conditions d’entrée à l’Université. Hier à Nantes, la ministre de l’enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a tenté de calmer les esprits et de rassurer. Pour elle, aucun bachelier ne sera laissé sur le carreau. Elle est au micro de Mathieu Lopinot.

Écouter le podcast

Frédérique Vidal a entendu la grogne des étudiants. Une cinquantaine s'était réunie devant la Faculté pour perturber sa venue. Frédérique Vidal a aussi rencontré les 7 présidents d'Université de l'Ouest, Rennes I, Rennes II, Angers, Bretagne Occidentale, etc. Reste à savoir comment la réforme se mettra en place concrètement dans les Académies. Chaque président a présenté à la ministre une bonne pratique, un exemple concret instauré dans son Université dans le cadre de l'accompagnement étudiant. Ecoutez David Alis, président de Rennes 1, avec Mathieu Lopinot.

Écouter le podcast

Chaque président d'Université a pu exposer ses attentes pour appliquer au mieux cette réforme. Pour le nantais, Olivier Laboux, la réforme passe avant tout par plus de moyens.

Écouter le podcast

Cette réforme vise à mieux orienter les étudiants, avec des remises à niveau si besoin en première année. Mais pour cela, il faut plus de moyens? Ecoutez le témoignage de Vincent charbonnier, enseignant à l'Université de Nantes, et membre du syndicat Snesup.

Écouter le podcast

La dernière mobilisation contre cette réforme avait peu rassemblé dans l'Ouest. A peine 200 personnes à Nantes, une centaine à Angers. Ce mardi, un rassemblement est prévu à Rennes. RDV 11h, devant l'inspection académique. La fac de Rennes 2 avait été bloquée jeudi dernier.