Radenac : Les éoliennes sous haute surveillance

Yann Launay
04 octobre 2017
Par Alexandra BRUNOIS

Les pêcheurs lorientais en colère contre l’éolien en mer… Une tige de forage de 10 m de haut a été perdue dans le Golfe du Morbihan. Une mésaventure qui s’est déroulée lors d’un carottage de fonds pour l’implantation de 4 éoliennes flottantes entre Groix et Belle-Ile. Plantée à la verticale dans le sable dans une zone profonde de 69m, cet engin n’a pas pu être remonté… ce qui est particulièrement dangereux pour les pêcheurs, selon le Président du comité des pêches du Morbihan… qui envisage de déposer une plainte. 70 bateaux pêchent dans le secteur au quotidien. Une balise de signalisation elle a été installée pour prévenir les pêcheurs.

Sur terre, les éoliennes elles sont très contrôlées...

Les éoliennes justement font maintenant partie de notre quotidien, mais les craintes qu'elles suscitent n'ont pas forcément disparu... Les éoliennes sont de plus en plus nombreuses dans l'Ouest, mais sont sous haute surveillance. C'est en tout cas le message que veulent faire passer les services de l'Etat. Un contrôle de parc éolien avait lieu hier à Radenac, dans le Morbihan, par les agents de la DREAL - la Direction Régionale de l'Environnement.
 
Suivons le contrôleur, Xavier Blanquer, dans l'une des 4 machines Engie du parc éolien de Radenac, en bordure de la voie rapide Rennes-Lorient...
 
Écouter le podcast
"On vérifie la présence de l'ensemble des documents de maintenance, on vérifie que chaque boulon de la machine a bien été contrôlé..."
 
Une inspection technique de la machine, doublée d'un contrôle de son impact sur l'environnement... le bruit produit, mais aussi les conséquences pour les oiseaux et les chauves-souris, comme l'explique Xavier Blanquer, inspecteur des installations classées à la DREAL
 
Écouter le podcast
"Sur ce parc, l'éolienne n°4 est éteinte du mois d'août jusqu'au mois d'octobre, lorsque les vents sont inférieurs à 5mètres/seconde, pour être sûr de ne pas toucher de chauve souris, puisque l'éolienne est proche d'un bosquet où les chauves-souris chassent."
 
L'exploitant est conscient du risque pour la faune volante... Engie cherche à réduire le danger pour les oiseaux et les chauves-souris, comme l'explique Cédric Barbary, responsable biodiervisté chez Engie
 
Écouter le podcast
"Des projets de recherche-développement sont en cours, qui consistent à installer des caméras, qui détectent l'activité autour de l'éolienne. S'il y a un danger pour un oiseau, la machine émet un bruit d'effarouchement, et si ce n'est pas suffisant, l'éolienne ralentit, voire s'arrête."
 
Les éoliennes contrôlées à Radenac sont conformes, et en général les gros problèmes restent rares - il faut dire que les parcs éoliens sont encore jeunes, dans l'Ouest, mais les inspecteurs de la DREAL ont tout de même eu l'occasion de relever des anomalies, comme l'explique Yanning Gavel, chef de l'Unité Départementale du Morbihan à la Direction Régionale de l'Environnement
 
Écouter le podcast
"C'est par exemple des fuites au niveau du moteur, des souillures d'huile le long du mât, qui pourrait avoir pour conséquence une défaillance du moteur voire un début d'incendie."

Aucune anomalie n'a été relevée sur les éoliennes de Radenac. Jusqu'à présent, dans l'Ouest, les problèmes techniques rencontrés sur des éoliennes sont restés limités. La mesure précise de leur impact sur l'environnement se poursuit.

Des interviews de Yann LAUNAY