Qualité de l'air dégradée aujourd'hui en Pays de la Loire

Charlotte David
12 janvier 2018
Par Dolorès CHARLES
L'indice de la qualité de l’air n’est pas très bon dans les grandes villes de la région ligérienne ce vendredi.

Avec le soleil et les températures fraîches du jour, l’indice de la qualité de l’air n’est pas très bon dans les grandes villes de la région, indice de 6 à Nantes, Saint-Nazaire, Angers, Cholet, 5 à Laval au Mans et à la Roche sur Yon, selon Air PDL qui annonce une pollution aux particules fines. L’indice est qualifié de moyen voire médiocre !

Un conseil pendant l’hiver, aérez ! Il n’y a pas que la pollution aux particules fines, il y a aussi la pollution de l’air intérieur. Ecole, bureau, appartement, voiture… Nous passons jusqu’à 90% de notre temps dans des lieux clos, parfois confinés, où la pollution se révèle finalement plus importante qu’à l’extérieur. Ecoutez les conseils de Marion Guiter, ingénieure d’études chez Air Pays de la Loire, avec Charlotte David.

Écouter le podcast

« Quand on est chez soi, c’est important d’aérer : 10 minutes matin et soir, si on peut. On essaie d’éviter l’heure de pointe, pour ne pas emmener des polluants extérieurs à l’intérieur. On peut essayer de faire attention aux produits d’entretien qu’on utilise : essayer d’utiliser des produits naturels. On évite l’encens, les bougies parfumées, les produits censés assainir l’air, et qui n’ont pas cet effet-là… »

La dernière pollution aux particules fines date du 19 et 20 décembre. Pour être tenu informé en temps réel en cas d’alerte à la pollution, il y a ce site http://www.airpl.org/, et vous retrouvez aussi l’organisme Air PDL sur les réseaux sociaux.

Et ne vous jetez pas sur les purificateurs d’air. Selon l'Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, certains dégradent la qualité de l'air plus qu’ils ne l’améliorent… en émettant des nano particules, microscopiques et polluantes !