Bretagne

On manifeste contre la carte scolaire en Bretagne

21 février 2018 à 08h17 Par Alexandra BRUNOIS
La carte scolaire 2018 prévoit la suppression de classes en Bretagne... 4 dans le Morbihan, 19 en Côtes d'Armor ou encore 42 dans le Finistère! La grogne monte, les manifestations se multiplient.

Manif contre la carte scolaire mercredi dans le Morbihan… L’intersyndicale appelle au rassemblement à partir de 15h devant le conseil départemental de l’Education nationale à Vannes. A la rentrée prochaine, l’Académie prévoit la suppression de 4 postes dans le département. Hier, les propositions de la directrice d’académie ont été rejetées par les syndicats. Une nouvelle réunion est programmée mardi prochain.
A Plumelec par contre, la 1ère pierre du groupe scolaire a été déposée hier… L’école actuelle était en effet devenue trop petite. La totalité de l’école devrait être achevé fin 2019. Elle sera compléter par une médiathèque qui elle sera livrée fin 2018. Le complexe école/bibliothèque sera nommé espace Joseph-Ménagé.

NOUVELLE REUNION DEMAIN DANS LE FINISTERE

La grogne continue aussi dans le Finistère contre le projet de carte scolaire pour la rentrée prochaine… Dans le quartier Bellevue à Brest, les parents de l’école Paul Langevin eux ont rendez-vous aujourd’hui avec l’inspectrice de circonscription. Une classe doit fermer ses portes à la rentrée prochaine… Au total : ce sont 42 classes qui doivent fermer en septembre dans le Finistère… contre seulement 22 ouvertures. La carte scolaire qui pourrait être validée demain par l’inspection académique à Quimper.
A Brest, la ville elle vient d’annoncer la fermeture de l’école maternelle Robert-Desnos pour la rentrée prochaine. La petite école du haut de Lambézellec ne compte plus que 34 élèves répartis sur 2 classes. La mairie et l’inspection académique ont pris cette décision d’un commun accord. L’annonce officielle a été faite hier lors d’une réunion. Les enseignants et parents d’élèves se sentent « trahis »… ils occupent l’école depuis hier soir.
A Quimper, une grève est annoncée à l’école Léon Blum demain. Les enseignants se mobilisent pour protester contre la possible fermeture d’une classe à la rentrée prochaine. Un service minimum d’accueil sera mis en place pour les enfants.

CA GROGNE AUSSI EN CÔTES D'ARMOR

À l'appel, notamment, du SNUipp-FSU 22, le syndicat majoritaire chez les enseignants du premier degré, une cinquantaine de personnes a manifesté hier matin à Saint-Brieuc contre le projet de carte scolaire, annoncée pour la rentrée de septembre. Une carte qui prévoit le retrait de 19 postes d'enseignants dans le département. Les représentants de six écoles des Côtes-d'Armor... Le Mené, Lamballe, Pordic, Pommerit-le-Vicomte, Plérin et Paimpol, directement menacées par des fermetures, ont pu s'entretenir, avec des inspecteurs pour défendre leurs positions. Les arbitrages définitifs n’étaient pas encore connus hier soir.