Mondial 2023 : soirée rugby vendredi à Nantes, stade Laporte

Stratégies.fr
04 octobre 2017
Par Dolorès CHARLES
Après Lille, Nantes accueillera vendredi la tournée des territoires hôtes de la Coupe du monde de rugby de 2023.

Les fans de rugby de la métropole nantaise et de l’Ouest peuvent réserver leur soirée de vendredi. Après Lille, Nantes accueillera au stade Laporte et en présence de Bernard Laporte, la tournée des territoires hôtes de la Coupe du monde de rugby de 2023. La France est candidate comme huit autres villes de France. Au programme, des tournois de rugby à 7, l’inauguration du nouvel espace partenaires du Stade Nantais et surtout le dévoilement du dossier de candidature français. L’entrée est libre entre 18h30 et 21 heures au stade Laporte

La tournée des territoires hôtes du 2 au 25 octobre : programme

Nantes Métropole est le deuxième site après Lille à accueillir le roadshow ; un moment important pour fédérer l’ovalie régionale et tous les
acteurs locaux de la candidature française. Le public a rendez-vous vendredi au stade Pascal-Laporte pour une soirée spéciale rugby avec les sportifs ambassadeurs de #FRANCE2023, le directeur de la candidature française Claude Atcher, et Bernard Laporte, président de la Fédération
française de rugby (FFR).
Autour des personnalités du rugby hexagonal, le roadshow organisé par le Stade Nantais, Nantes Métropole, la FFR et les comités départemental et régional de rugby déroule un programme convivial et festif (gratuit et ouvert à tous) :

18h30 à 20h30

Tournoi de rugby à 7 entre huit équipes U14 masculines Stade Nantais, Vélo sport nantais, XV de l’Erdre (La Chapelle-sur-Erdre), RUSH (Saint-Herblain), ASBR (Rezé), RCSSBG (Saint-Sébastien-sur-Loire)Tournoi de rugby à 7 entre quatre équipes U18 féminines ANRF (Nantes), Nantes Loquidy, RUSH (Saint-Herblain)

19h30 Inauguration du nouvel espace de réception du Stade Nantais
19h45 Présentation du dossier de candidature par Claude Atcher, directeur de #FRANCE2023

Le directeur de #FRANCE2023 Claude Atcher dévoilera le dossier de candidature que la FFR a présenté il y a quelques jours lors d’un grand oral à Londres devant les membres de la World Rugby. Il répondra aux questions du public et détaillera ce que cette candidature implique pour Nantes Métropole, le stade de la Beaujoire et les camps de base prévus à La Baule, Saint-Nazaire et aux Sables-d’Olonne. La décision de la World Rugby sera rendue le 15 novembre 2017.

Avec 8 autres villes – Lille, Saint-Denis, Lyon, Saint-Étienne, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux –, la FFR a en effet sélectionné Nantes Métropole comme seul territoire hôte à l’Ouest de la France. La cité des ducs de Bretagne pourrait ainsi accueillir plusieurs rencontres de la coupe du monde 2023 et participer au développement du rugby sur une terre qui lui reste à conquérir.

Le Stade Nantais face au leader de la Fédérale 1 le week-end prochain

Le dévoilement de la candidature française est prévu dans un tout nouvel espace de réception construit au pied des tribunes du stade Pascal-Laporte. Inauguré à l’occasion du roadshow, l’équipement sera dénommé « Espace Brennus 1917 » en l'honneur du titre de champion de France

que le SNUC (ancien nom du Stade Nantais) remporta en 1917 lors de la coupe de l'Espérance, face au Stade Toulousain.
Le Stade Nantais a investit 420 000 € TTC pour construire entre février et avril 2017 un espace de 300 m² et lui permettre d’améliorer l’accueil de ses partenaires et l’organisation d’événements. L’opération a aussi permis de construire une nouvelle salle de musculation de 300 m².

Pour la saison 2017-2018, le club vise les cinq premières places de Fédérale 1, troisième échelon national après les divisions professionnelles du TOP 14 et de la PRO D2.
Côté féminin, l’Association nantaise de rugby féminin (ANRF) qui est basée au stade vélodrome du Petit-Breton évolue pour sa part en Fédérale 2.