Migrants : pas de table-ronde pour la Préfète de Loire-Atlantique

Dolorès Charles
11 juillet 2018
Par Dolorès CHARLES
Les migrants occupent l'actualité depuis des semaines à Nantes. Ils errent de squat en squat, et des associations et des élus s'inquiètent de leur situation dégradée en termes de sanitaire.

La situation des migrants du square Daviais fait réagir associations et élus à Nantes (cf-ci-dessous). Ils ont écrit une lettre ouverte à la Préfète de Loire-Atlantique pour dénoncer leurs conditions de survie indignes, qui s’aggravent avec la chaleur, et inciter Nicole Klein à organiser une table ronde, pour trouver une solution sanitaire. Mais la Préfète reste sur ses positions. Selon la représentante de l'Etat, interrogée dans Presse Océan, les 5.565 places du dispositif national d'accueil dans les Pays de la Loire sont saturées. Depuis le 1er janvier, la Région a accueilli 2.788 migrants, dont près de 2 000 pour la seule Loire-Atlantique.

La lettre ouverte et ses signataires :

Le 14 septembre

La députée de Loire-Atlantique Valérie Oppelt (LREM avait annoncé de son côté la tenue d'une réunion sur la question le vendredi 14 septembre. Une initiative jugée "positive" par la Préfète de région Nicole Klein.