Météo : vigilance orange pour tout l'ouest

31 décembre 2017
Par Cécile DAUGUET

La dépression Carmen circule rapidement sur l'Atlantique et arrivera en entrée de Manche en fin de nuit prochaine, générant des vents forts et de fortes vagues. Elle génère une forte tempête hivernale se produisant 3 à 4 fois par an, associée à un phénomène de vagues-submersion dans un contexte de grandes marées.

BRETAGNE

Vigilance orange vents violents
Début de l’épisode : lundi 1er janvier 2018 à 6h
Fin prévisible de l’épisode : lundi 1er janvier 2018 à 15h
Lorsque la tempête Carmen circulera assez rapidement en Manche lundi matin, les vents de sud-ouest à ouest se renforceront nettement sur la Bretagne pour atteindre des valeurs de 110 à 120 km/h sur le littoral et des valeurs de 90 à 100 km/h avec des pointes à 110 km/h dans les régions intérieures.
Le vent tournera alors au nord-ouest et soufflera en rafales de 100 à 120 km/h sur le littoral et de 90 à 100 km/h dans les
terres.

Vigilance orange vagues-submersion marine
Début de l’épisode : lundi 1er janvier 2018 à 14h
Fin prévisible de l’épisode : lundi 1er janvier 2018 à 17h
Sur la façade atlantique, en lien avec le renforcement du vent, les vagues vont progressivement s'amplifier au cours de la journée. Associées à un fort coefficient de marée (97 pour la pleine mer de lundi après-midi), elles auront un impact sur l'ensemble de la façade atlantique lundi après-midi. Ces vagues pourront engendrer un risque de submersion sur les parties exposées ou vulnérables du littoral du département.

La force du vent et son orientation ne permettent pas d’exclure des risques de chutes d’arbres ou d’objets divers.
Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux. Une vigilance particulière sera à observer sur l’ensemble du littoral atlantique.

Consignes de prudence
· Limitez vos déplacements. Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous
conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent
· Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral, ne pratiquez pas la pêche à pied
· Soyez vigilants face aux chutes possibles de branches ou d’objets divers
· N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol
· Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés
Habitants du bord de mer
· Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer
· Protégez vos biens susceptibles d’être inondés ou emportés
· Tenez vous informé de l’évolution de la situationPlaisanciers
· Ne prenez pas la mer
· Ne pratiquez pas de sports nautiques
· Avant l’épisode, vérifiez l’amarrage de votre navire et l’arrimage du matériel à bord. Ne laissez rien à
bord qui pourrait provoquer un sur-accident
Une vigilance JAUNE orage est par ailleurs prévue le lundi 1er janvier de 07h à 11h avec de fortes probabilités de Le service de prévision des crues place quant à lui la LAITA en vigilance crue JAUNE pour la marée de lundi matin (04h40 à Quimperlé).

Vigilances JAUNES : orage sur le département et JAUNE crues sur la Laïta (Quimperlé)

Compte-tenu des conditions météorologiques, la vitesse de circulation sur le pont de l’Iroise à l’entrée de Brest est maintenue à 70 km/h.

PAYS DE LA LOIRE

Météo-France place la Loire-Atlantique et la Vendée en vigilance orange pour le phénomène « vents violents » et « vagues submersion ».
L’événement météorologique est prévu pour débuter le lundi 01 janvier 2018 à partir de 06h00 du matin et devrait se prolonger jusqu’ aux environs de 20h00.
La dépression Carmen provoquera une forte houle sur le littoral et les vagues vont
progressivement s’amplifier au cours de la journée. Associées à un fort coefficient de marée, elles auront un impact sur l'ensemble de la façade atlantique aux heures de pleine mer le lundi 1er janvier à 16h13 (coefficient de 97). La houle fortement énergétique, de secteur Ouest, Sud-Ouest atteindra 4 à 5 mètres. Ces vagues pourront engendrer un risque de submersion sur les parties exposées ou vulnérables du littoral.
Aussi, est-il demandé à la population d’éviter de circuler en bord de mer (à pied ou en voiture) et de ne pas s’engager sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.
De plus, des vents violents de 110 à 120 km/h sur le littoral (rafales à 130km/h) et de 90 à 100 km/h dans les terres (rafales à 11o km/h) sont annoncés, pouvant engendrer des coupures d’électricité, des chutes d’objets ou d’arbres et des perturbations sur le réseau SNCF et routier. Il est demandé à la population de limiter ou de différer ses déplacements et en tout état de cause de limiter la vitesse sur les routes et autoroutes.

Les maires des communes littorales ont été alertés de cette situation pour mettre en œuvre les mesures des plans communaux de sauvegarde destinées à informer la population et mettre en alerte leurs services techniques. Sur le littoral, il est demandé de ne pas se promener en bord de mer et d’éviter tout bain de mer.