Pays de la Loire

Les éleveurs de viande bovine mobilisés hier soir à La Roche

28 novembre 2017 à 05h48 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : DL

Les accords avec le Canada et le Mercosur font trembler les agriculteurs, déjà perturbés par l'arrêt du glyphosate en France.

La mobilisation hier soir à La Roche sur Yon des agriculteurs de la filière viande bovine face à la menace sans précédent que font peser les accords d’importation de viande entre l’Europe, le Canada et les pays du Mercosur. Selon les syndicats, ce sont 20 à 30 000 emplois d’éleveurs qui pourraient disparaître sous le seul poids des importations cumulées de viandes canadiennes et sud-américaines. Une viande vendue beaucoup moins chère qu’en France : 8,60 euros le kilo contre plus de 13 euros chez nous ! Devant la Préfecture de Vendée, une trentaine de producteurs ont dénoncé l’incohérence des politiques publiques. Une délégation d’éleveurs a été reçue.

Le glyphosate interdit sous 3 ans

Les agriculteurs français qui devront se passer du glyphosate sous 3 ans. La France a voté contre la prolongation de l’utilisation de l’herbicide controversée hier pour 5 ans. Sur Twitter, Emmanuel Macron s’est prononcé pour une interdiction au plus tard en 2020.