Les éleveurs de viande bovine mobilisés hier soir à La Roche

DL
28 novembre 2017
Par Dolorès CHARLES
Les accords avec le Canada et le Mercosur font trembler les agriculteurs, déjà perturbés par l'arrêt du glyphosate en France.

La mobilisation hier soir à La Roche sur Yon des agriculteurs de la filière viande bovine face à la menace sans précédent que font peser les accords d’importation de viande entre l’Europe, le Canada et les pays du Mercosur. Selon les syndicats, ce sont 20 à 30 000 emplois d’éleveurs qui pourraient disparaître sous le seul poids des importations cumulées de viandes canadiennes et sud-américaines. Une viande vendue beaucoup moins chère qu’en France : 8,60 euros le kilo contre plus de 13 euros chez nous ! Devant la Préfecture de Vendée, une trentaine de producteurs ont dénoncé l’incohérence des politiques publiques. Une délégation d’éleveurs a été reçue.

Le glyphosate interdit sous 3 ans

Les agriculteurs français qui devront se passer du glyphosate sous 3 ans. La France a voté contre la prolongation de l’utilisation de l’herbicide controversée hier pour 5 ans. Sur Twitter, Emmanuel Macron s’est prononcé pour une interdiction au plus tard en 2020.