Pays de la Loire

Le succès des comptes Nickel dans l'Ouest

29 novembre 2017 à 06h55 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Yann Launay

Retour sur le succès des Comptes nickel, ces comptes accessibles à tous, même aux interdits bancaires, et ouverts chez les buralistes agréés. Après trois ans d’existence, le service compte plus de 750 000 clients.

Elles sont présentes dans 188 bureaux de tabac de Bretagne, 217 en Pays de la Loire… Les bornes Compte Nickel, ce service de tenue de compte ouvert à tous, sans conditions de revenus, et sans possibilité de découvert ni de crédit. Un compte qui s’ouvre en cinq minutes chez un buraliste agrée, et qui fournit, contre 20 euros par an, une carte bancaire et le RIB du compte sur lequel le client peut déposer son argent, encaisser salaires, allocations ou aides, et effectuer paiements, virements ou prélèvements. A l’origine, Compte Nickel s’adressait d’abord aux exclus du système bancaire, mais un peu plus de trois ans après sa création, sa croissance est exponentielle : le service compte désormais plus de 750 000 clients, 30 000 nouveaux clients le rejoignent chaque mois.

Ecoutez Hugues Le Bret, l’un des fondateurs de Compte Nickel. Il ne s’attendait pas à un tel succès. Il répond à Charlotte David.

Écouter le podcast

« Au début, on s’est dit : « on veut rebancariser les interdits bancaires ». Les gens qui sont virés du système, qui ne peuvent plus payer, ils n’ont plus de solutions. C’est 1,2 million de personnes par an. Et on s’est aperçu qu’il y a 40% des Français qui sont en dépassement d’autorisation de découvert au moins une fois par trimestre et qui paient des agios, des frais, etc., de manière exorbitante. Et donc, ils sont venus massivement chez nous. Parce qu’on est plus simple, plus transparent, plus proche, plus bienveillant. On ne juge pas et on ne vire pas les gens. »

Hugues Le Bret

Cette progression est inattendue pour Hugues Le Bret, mais elle est en phase avec l’évolution de la société.

Écouter le podcast

« C’est un immense phénomène de société : d’abord, on est dans une époque où les gens veulent consommer juste. Et l’apport de ce qu’on appelle la révolution digitale, Internet, etc., c’est pas simplement « j’ai des smartphone », c’est « j’ai accès à l’information, je suis devenu intelligent ». Nous sommes tous, collectivement, devenus intelligents. Ca veut dire qu’on compare tout, qu’on regarde l’avis de nos pairs sur Internet, qu’on choisit des services, dont on a besoin, pour leurs mérites propres. Donc on n’a plus besoin des fioritures, on n’est plus dans les années 80, dans la surconsommation ».

Compte-Nickel présent chez 3.000 buralistes

Aujourd’hui, Compte Nickel est présent chez 3 000 buralistes dans toute la France. Bientôt 7 000, espère Hugues Le Bret au micro de Charlotte David.

Écouter le podcast

« Il y a 24 000 buralistes en France, ils ont besoin de pérenniser leurs fonds de commerce, leur modèle. Ils sont en difficulté sur le tabac, la téléphonie, les timbres fiscaux, ils ont besoin d’inventer leur métier de demain, et ils sont les mieux placés pour faire des services sociaux de proximité, à base de technologies de dématérialisation. C’est pour ça qu’on a mis nos bornes chez les buralistes. Il y a de plus en plus de buralistes qui distribuent le Compte Nickel, parce que c’est un revenu récurrent, et un nouveau trafic de clients ».

Compte-Nicke recrute sur son site à Nantes !

Pour faire face à cette progression, son site nantais a besoin de 90 nouveaux collaborateurs d’ici à la fin 2018. Ecoutez les précisions d’Arnaud Giraudon (natif de Lannion), le directeur général de Compte Nickel, avec Charlotte David.

Écouter le podcast.

« On a embauché 110 personnes en un an, on pensait en embaucher 200 en trois ans, et je pense qu’on va en embaucher 200 en deux ans seulement. Nous avons devant nous 90 embauches à faire sur 2018. Des embauches au service client, à la lutte contre le blanchiment et la fraude, donc des analystes financiers, et au service informatique, des ingénieurs-informaticiens. On progresse de 5% par mois, et c’est un très gros enjeu pour nous d’embaucher des talents pour accompagner la success story Compte Nickel ».

Toutes les infos : https://compte-nickel.fr/recrutement/

Compte-Nickel recrute aussi des buralistes...

La société veut convaincre davantage de buralistes de distribuer son service. Comment procéder ? La réponse d’Arnaud Giraudon.

Écouter le podcast

« Vous êtes buraliste et vous vous dites que Compte Nickel, c’est une fantastique opportunité de croissance et de jouer un rôle important, de devenir, somme toute, un rôle de banquier local. Comment ça se passe ? Vous nous appelez, on vous aide à constituer un dossier, on le transmet à l’ACPR, la Banque de France, qui va mener une enquête complémentaire. Comptez un mois, et on vient installer une borne Compte Nickel chez vous, et un terminal de paiement. Et on vient vous former, pendant trois heures environ, et c’est parti ».

Arnaud Giraudon (crédit photo, Charlotte David ou Compte-nickel)

Infos : https://devenir-distributeur.compte-nickel.fr/