Le sondage des pro-aéroports critiqué par les opposants

Futur aéroport (projet)
01 décembre 2017
Par Dolorès CHARLES
Le sondage commandé par le Syndicat mixte aéroportuaire, rendu public hier, a irrité les opposants à l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Les français favorables au transfert de l’aéroport à Notre Dame des Landes. C’est le résultat d’un sondage IFOP publié ce jeudi dans Ouest-France et accessible en ligne sur le site du SMA (le Syndicat mixte aéroportuaire). On y apprend que trois quarts des personnes interrogées disent qu’il faut tenir compte en priorité de l’avis des habitants de Loire-Atlantique. des habitants qui seraient pour le transfert à Notre-Dame-des-Landes.

Ce sondage commandé par le Syndicat mixe aéroportuaire (pro-aéroport) réjouit forcément les pro-aéroports parmi lesquels la Chambre de Commerce de Nantes-St-Nazaire.

Voici son communiqué:

"Les résultats du sondage réalisé par l’IFOP sont sans appel : 54% des Français attendent que le Président de la République respecte ses engagements de campagne et le vote des citoyens de Loire-Atlantique exprimé lors du référendum de juin 2016, en faveur du projet.
Selon ce sondage, l’avis des habitants de Loire Atlantique est particulièrement important aux yeux de l’ensemble des Français : 3 Français sur 4 estiment qu’il faut tenir compte en priorité de l’avis des habitants, rappelant que 500 000 personnes se sont déplacées le 26 juin 2016 et que 55% ont voté OUI au transfert.
18 mois après, 54% des habitants du département soutiennent toujours le transfert de l’aéroport Nantes Atlantique sur le site de Notre-Dame-des-Landes.
Pour la CCI Nantes St-Nazaire, les acteurs économiques de Loire-Atlantique et les 50 000 entrepreneurs du département, ce qui est en jeu dans ce transfert, c’est la capacité pour notre territoire à accompagner une dynamique territoriale, gage d’une croissance économique forte et de développement de l’emploi.
Depuis le début de ce dossier, toutes les décisions de justice comme toutes les prévisions de croissance du trafic aérien ont démontré la pertinence de ce transfert.
Pour Yann Trichard, Président de la CCI Nantes St-Nazaire « Ce soutien sans ambiguïté des Français au respect de la démocratie et de l’Etat de droit ne peut que conforter le Président de la République dans son engagement de lancer les travaux de l’Aéroport du Grand Ouest; avec tous les impacts positifs en termes de développement économique et environnemental et d’emploi pour les territoires de l’Ouest. »

Les Français se prononcent aussi pour qu’Emmanuel Macron tienne son engagement de faciliter le début des travaux de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, à l’issue de la médiation. Le rapport des médiateurs sera remis le 13 décembre. La décision du président Macron doit tomber avant le 22 décembre.

La réaction des anti-aéroports n'a pas tardé

C’était prévisible, les opposants au transfert de l’aéroport à Notre Dame des Landes ont réagi au sondage commandé par les pro-aéroports et donnant les Français favorables au transfert. Les "antis" ont critiqué la formulation même de la question « qui ne peut que favoriser la réponse positive ».

Une pièce de théâtre sur le projet !

Le comédien Patrick Grégoire présente ce samedi et dimanche, salle Vasse à Nantes, "Les tritons prendront l'avion", une deuxième pièce de théâtre très anti-NDDL. La première pièce s'appelait "Le cauchemar du Préfet". Toutes les infos ici !